Broken Bells prêt à repartir en orbite

Broken Bells - We’re Not In Orbit YetIl n’y a pas que les électeurs qui sont frivoles et peuvent faire preuve de lassitude au moment des échéances citoyennes. Dans le maelström des annonces de sorties avant la trêve estivale, on a bien failli rater ce qui en d’autre temps aurait affolé le Landerneau de la pop moderne.

Hier têtes d’affiche et de gondoles, Danger Mouse et James Mercer (chanteur de The Shins) sont rentrés dans le rang ou du moins leur collaboration née à la fin des années 2000 ne parait plus à contre-courant. C’est probablement parce que les frontières sont de plus en plus poreuses et que tout un chacun peut désormais se forger une solide culture musicale en piochant dans l’infinité des sites de streaming. Les chapelles sont désormais ouvertes à tout vent.

Pour annoncer leur troisième album huit ans après le discret After The Disco (Sony Music / Columbia), Broken Bells dévoile We’re Not In Orbit Yet, qui confirme que le duo est toujours sur Terre. Il n’y a pas de grande surprise à l’écoute de cette balade mid-tempo comme les affectionnent les Américains dans une formule à quatre mains qui leur a ouvert les portes du succès et permit de trouver un autre public que celui adepte de leurs discographies distinctes. Il va sans dire que, comme à l’accoutumée pour ces maniaques compulsifs, la production et les luxurieux arrangements sont soigneusement travaillés pour constituer un écrin au chant contrit de Mercer. Malgré la tonalité sombre des paroles, c’est une chouette chanson à écouter pépouze au moment où le soleil descend sur la ligne d’horizon.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
More from Denis
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *