Wooden Peak prône l’apaisement

Wooden Peak par Nikolas Fabian KammererAprès plus de 10 ans d’activités et déjà quatre albums, Wooden Peak n’a jusqu’alors pas dépassé la reconnaissance d’un cercle assez restreint d’initiés (ou alors on a systématiquement ignoré les informations les concernant et on devra être châtié en conséquence).

Probablement, leur notoriété ne va-t-elle pas évoluée démesurément auprès du grand public avec la parution de Electric Versions le 26 février 2021 (sur leur propre structure Teleskop), mais cette fois-ci nos amis de Sinnbus, en tant qu’agence de communication (en plus du chouette label), ont-ils eu la bonne idée de nous alerter sur ce projet.

Il est donc l’heure de découvrir le groupe de Leipzig à travers une session enregistrée en live-studio de leur single Who Blinks First (Electric Version). Ce morceau, comme les huit autres qui composent ce nouvel album, est une relecture « électrifiée » de compositions plus anciennes, imaginées par le duo originel constitué par Sebastian Bode et Jonas Wolter. On ne comprend pas vraiment le concept d’« Electric Versions », tant tout au contraire le ton est feutré et organique, mais on est certains en revanche que l’apport d’une clarinette et d’un trombone sublime ces compositions électroniques. Wooden Peak réveille ici les souvenirs toujours prégnants d’un autre temps, en délivrant un fantasme de session acoustique combinant The Sea & Cake et L’Altra.

Crédit photo : Nikolas Fabian Kammerer.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
Plus d'articles de Denis
The Innocence Mission / See You Tomorrow
[Thérèse Records / Bella Union]
L’Histoire est injuste. Les modes et tendances versatiles. Le public infidèle. Le...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *