Yugen Blakrok / Anima Mysterium
[IOT Records]

9.1 Note de l'auteur
9.1

Yugen Blakrok - Anima MysteriumAlors que 2019 à tirer sa révèrence et que l’heure des bilans se profile, certains oublis comptent plus que d’autres. Anima Mysterium de Yugen Blakrok est de cette catégorie.

Sorti en février dernier, le second opus de la rappeuse sud-africaine, fort de qualités intrinsèques bien au-delà de la moyenne, aurait dû avoir sa chronique en bonne et due forme. Malheureusement le silence typographique avait pris place jusqu’à présent. Les Pyskick Lyrikah se feront fort de rappeler qu’il n’est Jamais Trop Tard donc la réparation va prendre forme dans les lignes qui suivent.

Anima Mysterium ne restera pas pour vos tympans un mystère bien longtemps. Il laisse une empreinte indélébile tant sa noirceur musicale s’acoquine parfaitement à la présence vocale spectrale de la Gorgon Madonna. Rien de nouveau, me direz-vous si vous avez vécu l’avènement de l’alt-hip-hop du début de la première décennie 2000. Certes, mais ce n’est pas un hasard si Strange Famous Records (label de Sage Francis) propose Anima Mysterium aux Etats-Unis. Les douze titres, tel des Casper facétieux, prennent un malin plaisir à donner chacun à leur tour de l’épaisseur à cet essai.

L’ambiance relève de la magie hip-hop occulte où les rites africains se frottent à un afterfuture post-punk pour une dystopie aux airs angoissants. De l’extrémité introductive à Land Of Gray, cet album impose une densité rare où se côtoie Hibiscus et Metallik Crow. En outre, chaque Obsidian Night, on se prend à entendre retentir au milieu du désert de lointaines notes de saxophone. Tout du long, une voix lancinante quasi-shamanique bouscule par ailleurs notre esprit et ne fait que renforcer l’oppression ressentie. Ce caractère ésotérique rapproche grandement Anima Mysterium du trip-hop tout en conservant des rythmiques résolument très hip-hop.

Ce deuxième volet de la discographie de Yugen Blakrok est une des réussites artistiques hip-hop marquantes de l’année 2019 (voir la plus marquante). Il dégage une force tranquille et une cohérence mystique sans pareil qui donne naissance à un récit d’ordre mythologique. Quelques mois plus tard, des susurres continuent de se faire entendre déclamant un « Reviens-y » obsédant.

Tracklist
01. Gorgon Madonna
02. Obsidian Night
03. Picture Box
04. Hibiscus
05. Morbid Abakus
06. Monatonic Mushroom
07. Carbon Form
08. Mars Attacks
09. Hydra
10.Metallik Crow
11. Ochre
12. Land Of Gray
Écouter Anima Mysterium

Liens
Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Alex Carter

[Clip] – The Plague de Sadistik

Sadistik où comment surfer sur le tsunami pandémique mondial du covid-19 sans...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *