Captain Oi! Presents / Oi! The Singles 1977-1985
[Cherry Red Records]

7.2 Note de l'auteur
7.2

Captain Oi! Presents / Oi! The Singles 1977-1985Il suffit qu’une compilation mette en bonne place le Murder of Liddle Towers des Angelic Upstarts, notre titre préféré du groupe punk de South Shields pour qu’on soit bien disposé à son égard. Et les occasions de s’enthousiasmer ne manquent pas sur cette compilation consacrée à la musique Oi! des années 1977-1985.

Cette sous-section (aux contours assez indistincts) du mouvement punk renvoie chez les amis compilateurs de Cherry Red Records au versant « ouvrier » du genre, c’est-à-dire sans aucune ambiguïté à une série de groupes et de morceaux qui marient esthétique et son punk à une idéologie dite « de gauche » qui dénonce autant les inégalités de classe que l’oppression policière et le racisme. Dans les années 80, le mouvement « Oi! » a eu, notamment de ce côté-ci de la Manche, mauvaise presse en étant (injustement mais pas seulement) associé à l’essor d’un mouvement skin de droite, voire d’extrême-droite qui se situe en opposition nette aux valeurs et idées portées par les groupes représentés ici.

A l’époque où évoluent les groupes qui sont rassemblés ici, connus et méconnus, comme Cockney Rejects, les Angelic Upstarts, Blitz ou Cock Sparrer, cette scission entre la Oi! de gauche et la Oi! de droite n’est pas encore totalement marquée, tant on se trouve proche des origines du punk et du mouvement de colère, de frustration et de rébellion qui l’initie. Les musiciens ruent dans les brancards, éructent, font cracher les guitares et les amplis et portent un discours qui vise avant tout à réclamer des droits, à éviter de se faire tabasser par les flics et à joindre les deux bouts. Il y a une joie évidente dans les hymnes qui résonnent sur ces quatre disques et quelques cent et une chansons en même temps qu’une vraie révérence envers le reggae, le ska et les autres musiques (pub rock, northern soul) qui constituent la culture ouvrière anglaise.

On peut aborder l’écoute en profane et s’offrir un parcours sans prétention dans une époque et une œuvre non seulement hautement politique mais surtout pleine de joie, d’humour et d’énergie. On musardera alors dans un univers sonore relativement homogène fait d’accompagnements guitare/batterie assez rudimentaires et à la variété mélodique pas toujours évidente à saisir mais qui donne, presque toujours, l’envie de reprendre le refrain en chœur, de donner de violents coups de pied dans les tibias du voisin, voire de se raser la tête. C’est un plaisir d’écouter The Gonads (et sa choriste femme… qui hanta les clubs punk dès l’âge de 13 ans), le groupe de Garry Bushell/Gal Gonad, qui sévissait encore il y a 6 ou 7 ans; un autre de découvrir la petite pépite I’m Thick interprétée par les Skin Disease et qui figurait déjà sur une précédente compil consacrée au genrePetite mention aussi pour les Angela Rippon’s Bum, le groupe de Tilbury (petite bourgade à l’Ouest de Dartford), qui signent l’épatant Fight For Your Lives.

D’aucuns prendront le temps et la peine d’effectuer quelques recherches sur chaque groupe. Les notes de pochettes invitent à faire ce voyage dans un inframonde où les musiciens circulent et où les groupes (représentés ici) n’ont parfois vécu que ce que vivent les roses : quelques matins/semaines/mois, un ou deux morceaux, avant de retourner à la clandestinité. C’est le cas de The Ejected, groupe de Dagenham à la basse particulièrement marquante, qui n’existera que brièvement entre 1982 et 1983 et dont le single programmatique I Dont Care résume assez bien tout ce dont il est question ici. What Happened In Brighton des mêmes est tout aussi bon.

On pourra s’amuser aussi à repérer les groupes qui sortaient déjà un peu du cadre comme les remarquables The 4-Skins, quatre skins qui font preuve d’un sens pop irrésistible et parsèment leurs compositions de décrochés progressifs assez stupéfiants. Yesterdays Heroes est un modèle du genre, précis, emballant et chanté avec beaucoup d’émotion dans la voix. Dans un registre plus classique, mais avec des accents ska qui rappellent les Specials, The Business fait aussi son petit effet, notamment avec un Disco Girls excité et sexy en diable. La batterie survole les débats et donne du fil à retordre au chanteur Micky Fitz qui succombera d’un cancer une petite année après les derniers concerts triomphants du groupe en 2016. Il est du reste intéressant de voir que nombre de ses groupes sont remontés sur scène jusqu’à il n’y a pas très longtemps, bénéficiant de la légitimité et de l’attrait des jeunes masses punk (et festivalières) pour ces éphémères pionniers d’une colère qui court jusqu’à aujourd’hui. Tout n’est pas exceptionnel sur ces disques, il faut le reconnaître, mais on peut/doit les picorer jusqu’à ce que l’esprit réclame autre chose et se soit lassé des rythmes à deux temps.

Oi! The Singles n’en reste pas moins une excellente compilation, une formidable bouffée d’air pur et un vrai bonheur pour ceux et celles qui n’ont (comme nous) pas connu cette époque là en direct.

Tracklist
Disque 1

01. COCK SPARRER Runnin’ Riot
02. COCK SPARRER Sister Suzie
03. SLAUGHTER & THE DOGS Where Have All The Boot Boys Gone?
04. SLAUGHTER & THE DOGS You’re A Bore
05. MENACE Screwed Up
06. MENACE Insane Society
07. ANGELIC UPSTARTS The Murder Of Liddle Towers
08. ANGELIC UPSTARTS Police Oppression
09. COCKNEY REJECTS Flares ‘N’ Slippers
10. COCKNEY REJECTS Police Car
11. COCKNEY REJECTS I Wanna Be A Star
12. ANTI-ESTABLISHMENT 1980
13. ANTI-ESTABLISHMENT Mechanical Man
14. THE 4 SKINS One Law For Them
15. THE 4 SKINS Brave New World
16. BLITZ Someone’s Gonna Die
17. BLITZ Attack
18. BLITZ Fight To Live
19. BLITZ 45 Revolutions
20. INFA-RIOT Kids Of The 80’s
21. INFA-RIOT Still Out Of Order
22. THE BUSINESS Harry May
23. THE BUSINESS National Insurance Blacklist (Be A Rebel And You’ll Always Be Wrong)
24. THE LAST RESORT Violence In Our Minds
25. THE LAST RESORT Held Hostage
26. THE LAST RESORT Soul Boys

Disque 2

01. RED ALERT In Britain
02. RED ALERT Screaming At The Nation
03. RED ALERT Murder Missile
04. THE CRACK Don’t You Ever Let Me Down
05. THE CRACK I Can’t Take It
06. THE GONADS Punk Rock Will Never Die
07. THE GONADS Got Any Wrigleys John?
08. THE GONADS Sandra Bigg (Really Big)
09. THE GONADS I Lost My Love To A UK Sub
10. THE GONADS Annie’s Song
11. ANTISOCIAL Backstreet Boys
12. ANTISOCIAL Your Choice
13. ANTISOCIAL New Punks
14. ANTISOCIAL Screw U
15. THE EJECTED Have You Got 10p?
16. THE EJECTED Class Of ’82
17. THE EJECTED One Of The Boys
18. CRUX Keep On Running
19. CRUX Streets At Night
20. CRUX Brighton Front
21. CRUX I’ll Die With My Boots On
22. CRIMINAL CLASS Fighting The System
23. CRIMINAL CLASS Soldier
24. THE 4 SKINS Low Life
25. THE 4 SKINS Bread Or Blood

Disque 3

01. MENACE G.L.C.
02. MENACE I’m Civilised
03. ANGELIC UPSTARTS I’m An Upstart
04. ANGELIC UPSTARTS Leave Me Alone
05. COCKNEY REJECTS I’m Not A Fool
06. COCKNEY REJECTS East End
07. THE 4 SKINS Yesterdays Heroes
08. THE 4 SKINS Justice
09. THE 4 SKINS Get Out Of My Life
10. BLITZ Never Surrender
11. BLITZ Razors In The Night
12. THE BUSINESS Smash The Discos
13. THE BUSINESS Disco Girls
14. THE BUSINESS Dayo (The Banana Boat Song)
15. INFA-RIOT The Winner
16. INFA-RIOT School’s Out
17. THE CRACK Going Out
18. THE CRACK The Troops Have Landed
19. SUBCULTURE Loud & Clear
20. SUBCULTURE Rogue Troopers
21. SUBCULTURE University City
22. THE GONADS She Can’t Whip Me
23. THE GONADS Punk City Rockers
24. THE GONADS Gonads Anthem
25. THE GONADS S.L.A.G.

Disque 4

01. COCK SPARRER England Belongs To Me
02. COCK SPARRER Argy Bargy
03. THE BUSINESS Loud Proud + Punk
04. BLITZ Voice Of A Generation (Poor No More)
05. THE GONADS TNT
06. DEAD GENERATION Francine
07. VENOM Where’s Dock Green
08. THE STRIKE Victim
09. EAST END BADOES The Way It’s Got To Be
10. SKIN DISEASE I’m Thick
11. ANGELA RIPPON’S BUM Fight For Your Lives
12. THE OPPRESSED Victims
13. THE OPPRESSED Work Together
14. THE EJECTED Fast ‘N’ Loud
15. THE EJECTED I Don’t Care
16. THE EJECTED What Happened In Brighton
17. CASE Smiling My Life Away
18. CASE Oh
19. CASE Criminal Ways
20. THE INFAS Sound And Fury
21. THE INFAS Triffic Spiv Ya OK
22. THE BUSINESS Get Out Of My House
23. THE BUSINESS All Out Tonight
24. THE BUSINESS Foreign Girl
25. THE BUSINESS Outlaw

Ecouter Captain Oi! Presents - Oi! The Singles 1977-1985

Liens
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Supercilious / Infinite Spaces
[Monopsone / Differ-Ant]
Qu’est-ce qui peut amener à ce qu’un groupe ou un artiste suspende...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *