Kevin Morby en 2016, en 2017 et pour toujours

Kevin MorbyLes premières feuilles tombent à peine sous l’effet des coups de butoir de l’automne (oui, oui, c’est une introduction façon « marronniers »), alors qu’on espère encore bien faire de belles découvertes avant la trêve des confiseurs et son orgie mercantile de coffrets et autres rééditions. On sait néanmoins d’ores et déjà que le sempiternel exercice du top de l’année écoulée va être un réjouissant casse-tête, ce qui nous changera de quelques années de vaches maigres. La seconde certitude, c’est qu’on n’oubliera certainement pas Kevin Morby dans diverses catégories : « album de l’année » avec Singing Saw (Dead Oceans), « single » (Dorothy ou I Have Been To The Mountain ?) ou même pour les prestations live.

Fort de sa côte de popularité ascendante et grâce à un balai médiatique parfaitement orchestré pour réapparaître au moment opportun et raviver la flamme, Kevin Morby reviendra en France lors d’une Route du Rock Session aux côtés de Steve Gunn et Meg Baird le 11 novembre au Trabendo (Paris). Ils sont chanceux les Parisiens, se dit-on « en région ».

Mais pour saluer sa venue messianique, notre chouchou du moment (enfin, l’idylle commence a duré) livre un morceau inédit ! C’est déjà en soit une source de réjouissance de nature à faire perdurer l’été indien – quand bien même Tiny Fires est truffé de pedal-steel (qui est à la guitare ce que l’accordéon est au piano) avant de s’arracher de l’apesanteur dans un double coup de rein.

L’autre bonne nouvelle, c’est que ce titre annonce la parution d’un nouvel album dès 2017.

Généreux et prolixe le Kevin !

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Ici Dix-Sept from French County

Qu’il est bon de voir de nouvelles structures émerger, de nouveaux groupes...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *