Le Nègre de YN se sublime en images

YNProgrammé au Printemps de Bourges mi-septembre (le 17), le duo YN composé de Yann Forleo à la batterie et N. Zaki Forbon au flow continue de donner une belle postérité à son excellent premier EP, Chants de Force, dont on avait fait une chronique enthousiaste en fin d’année dernière.

Histoire de soutenir l’intérêt en attendant des jours meilleurs, YN vient d’encliper la plage 2 du disque, le formidable Nègre, qui, outre son titre qui attire l’attention, s’intéresse d’une manière poétique et allégorique, à la terminologie qui date de la fin du XVIIIème siècle (référence à l’esclavage) et que le siècle d’après popularisa autour de l’atelier de Dumas Père. Dumas qui se décrivait ainsi comme le “mûlatre qui écrit avec des nègres” a en effet fait, malgré lui, la promotion de ces soutiers qui travaillent au service de la gloire et de la renommée d’un autre artiste. C’est la position (table de travail et encrier à l’ancienne) qu’occupe Forbon alors qu’il assène son texte lourd de revanche et de ressentiment.

Le morceau est puissant, inspiré et évidemment d’actualité. La batterie frappe sec et les mots claquent appelant à une révolte contre cette “altesse” qu’on suit docilement et qui ne nous considère pas. Black Lives Matter. On y revient toujours. La France attend sa révolution, son évolution et YN pourrait en être l’un des aiguillons. On suivra le groupe qui parle haut et parle bien dans ses tribulations rap à venir. Le clip, qui préfigure ce que pourrait voir les chanceux spectateurs de Bourges, est hypnotique dans son noir et blanc qui sublime le dispositif minimaliste et ultra précis du groupe. L’exécution est d’une rigueur exemplaire, toute entière tournée vers l’évidence, l’impact et la brutalité du rendu.

YN ressemble à un bloc d’obsidienne, sombre et tranchant comme la nuit.

Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Sophia – Holding On / Letting On
[The Flower Shop Recordings]

On y va comme on entrerait dans une cathédrale. Le regard balaie...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *