Les Smashing Pumpkins reviennent… encore (rire)

The Smashing Pumpkins

Lorsque Billy Corgan est en mal de succès, lorsque son égo lui rappelle qu’il fut une star à la fin des années 90, il remet sur pieds le navire (coulé) Smashing Pumpkins. Facile et un peu opportuniste : il suffit d’un album solo qui ne marche pas, d’un groupe qui reçoit un accueil mitigé, d’un énième projet foireux (on ne les compte plus), pour que Corgan, éternellement en manque de crédibilité, décide de se refaire un nom derrière sa paire de citrouilles même plus bonnes pour Halloween.

Le problème, c’est que Corgan ne connaît que deux genres musicaux : le metal et la new wave. Et à chaque fois qu’il décide de reformer les Pumpkins, les paris sont lancés : plutôt Led Zep ou The Cure ?

Cette fois-ci, en précurseurs d’un énième nouvel album annoncé pour fin 2020 (chez Sumerian Records), les deux nouvelles compositions de Corgan lorgnent vers… The Cure (pas le Cure de Pornography, non, celui de Let’s Go To Bed et Just Like Heaven). Pas nuls, pas spécialement bouleversants ni attractifs, Cyr et The Colour of Love sont des titres anodins, déjà entendus déjà oubliés. Il manque à Corgan le spleen de Robert Smith, la faculté de ce dernier à transformer une pop song en monument de littérature gothique. Il manque à Corgan une âme derrière l’emploi des machines. Une sincérité.

Pour l’anecdote, Chamberlin et Iha (mais pas D’Arcy) reviennent au poste – les menottes aux poignets. Avant une probable séparation, un retour mercantile, un album désuet, une autre séparation, un nouvel album, etc. Courageux comme du Smashing Pumpkins.

Crédit : promo

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.
En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Jean Thooris

[Interview] – Frantic, cœur et âme

Homme de cœur, mélomane certifié, musicien précurseur car toujours en avance sur...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *