Nils Frahm célèbre le piano

Nils FrahmEn 2008, la création du Record Store Day était pétrie de belles intentions puisque cela devait être une journée exceptionnelle pour les disquaires indépendants. Mais vu la récupération commerciale de plus en plus prégnante au fil des éditions, on s’amuse plus à pointer les déclarations des vrais labels indépendants et des artistes dénonçant la perversion de l’événement, plutôt que de s’exciter pour l’énième réédition d’une vieillerie extraite du back catalogue d’une major mercantile.

Plus radical et pernicieux encore, Nils Frahm lance le Piano Day qu’il a unilatéralement décrété le 29 mars 2015. Il s’en explique avec malice et ironie sur le site qu’il a crée avec quelques amis pour l’occasion : www.pianoday.org.

Et comme le pianiste gâte toujours ses fans, il en profite pour livrer un nouveau morceau inédit. Voilà qui nous donne envie de réécouter son dernier album en date (Space – 2013) et d’aller l’écouter en concert à Paris, le 15 mai, au Trianon.

Mots-clés de cet article
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Oso Oso : à l’Ouest rien de nouveau

Si tant est qu’on apprécie la pop américaine à guitares, élastique et...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *