Robert Smith se noie avec CHVRCHES et promet un album solo (le gros menteur)

CHVRCHES, Robert Smith - How Not To DrownOn avait laissé Robert Smith en survêt de confinement et en majesté , en se souvenant aussi que son dernier featuring chez Gorillaz nous avait quelque peu refroidi, et puis voilà que notre héros de toujours revient avec les beaux jours, histoire de mettre tout le monde d’accord et de rappeler qu’il est un grand homme.

Le chanteur de The Cure s’est invité sur le single (pas fou, la bête) des synthétiques et sympathiques britanniques de CHVRCHES. Aux côtés de la délicieuse Lauren Mayberry, le roi des goths s’offre un magnifique featuring EMO qui devrait lui valoir quelques fans jeunes et sombres. Le single est pétillant, un poil mainstream et agaçant jusqu’au moment où un Robert Smith, fatigué physiquement mais vocalement en grande forme, vole la vedette à la chanteuse pour imprégner sa patte légendaire au morceau. Le single, How Not To Drown (qui s’inscrit parfaitement dans la thématique “noyade” développée par The Cure depuis près de 45 ans maintenant), sera à retrouver sur le nouvel album des Ecossais qui s’intitule Screen Violence. Il ne faudrait que cette collaboration redonne envie à Smith de renvoyer son groupe au temps des synthés…

Profitant de cette nouveauté, Robert Smith en a profité pour faire un retour médiatique remarqué dans l’émission de Zane Lowe diffusée sur Apple Music 1. Info ou intox, Robert Smith a déclaré qu’il reviendrait avec du nouveau sous 6 semaines (ne demandez pas pourquoi) quant au nouvel album de The Cure. Celui-ci est terminé mais Smith doit encore décider à qui il en confiera le mixage. Autant dire qu’on y est pas encore tout à fait. Il a précisé de nouveau, ce qu’il avait dit il y a quelques mois, à savoir que le nouveau matériel se divisait en deux disques : un sombre (dans la lignée de la trilogie que vous connaissez….) et un plus joyeux. Dire ça ou autre chose…. Rendez-vous est donc pris en septembre pour une sortie qu’on imagine plutôt en 2022 désormais.

En verve, Smith a également avoué un projet d’album solo. Ce qui est un scoop depuis 30 ans et LA véritable baleine blanche de la galaxie Cure. Cet album a été maintes fois évoqué si bien qu’on pense retrouver dans les cales du navire pirate autant de musique et de bandes privées que dans la garde-robe de Prince ! Cette fois-ci, Robert Smith a évoqué son envie de faire un album noise, avec du bruit, du bruit. Il a dit que cette envie avait été confrontée à l’avis du groupe qui avait refusé de s’engager là-dedans. Sachant que The Cure sort un disque tous les 10 ans, le groupe ne souhaitait pas que son public soit confronté à… un disque expérimental et noisy….. ce qui serait pour le moins surprenant. Est-ce là un aveu sur l’album solo toujours annoncé jamais révélé ? On reste carrément sceptique quant à cette perspective qui ressemble plutôt à un attrape-gogos depuis des décennies. Bref, on est pas beaucoup plus avancé… Robert Smith est un sacré menteur/farceur, ce qu’on savait déjà en plus d’être le plus grand auteur pop contemporain… de tous les temps (bah oui).

 

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Plus d'articles de Benjamin Berton
Purple Mountains / Purple Mountains
[Drag City]
Dix ans après avoir officiellement mis un terme à l’aventure des Silver...
Lire la suite
Join the Conversation

7 Comments

  1. says: Arno

    En meme temps, on pourrait s’amuser à élire le meilleur feat de sieur Robert Smith…

    Je vote “Come to me” de 65daysofstatic!!!!

    1. Il n’est pas si souvent bien utilisé que ça. Oui Come to Me. On va faire prochainement une playlist dédiée, tiens. J’ai un petit faible pour Please avec Paul Hartnoll. Mais il doit bien y avoir une vingtaine de morceaux en tout sur lesquels il chante.

  2. says: Dorian Fernandes

    C’est vrai que le featuring est pas mal. La piste prend toute sa saveur quand Lauren Mayberry laisse la place à Rob’.
    Je me souviens d’une collaboration avec Junior Jack, une légende du milieu house qui a signé plusieurs hits géniaux (“Stupidisco (Make Your Move)”, “E-Samba”, “Thrill Me”…) qui ont marqué l’histoire. Et un de ses morceau les plus connu dans les années 2000 était “Da Hype”… qui était vraiment, pour le coup, très mauvais (même la musique était emmerdante).

    Cela me fait un peu pitié ces artistes reconnus qui procrastinent à mort leur retour mais qui passent une tête dès qu’un chanteur / producteur leur propose une piste toute faite. Ça me rappelle un peu – dans un tout autre genre, toute proportion gardée – l’attitude de rappeurs type Akon ou Snoop Dog qui vaquent à leur business (leurs marques, etc.) mais qui disent oui à tout et (souvent) n’importe quoi pour empocher le cash et dire “hey ho, je suis encore là”. Bon, j’espère que Smith ira au bout du bout. Bonne idée cette playlist…

      1. Il ne faut pas exclure que Robert Smith fasse cela pour le plaisir. J’imagine mal ce que ça peut être que d’être Robert Smith mais venir poser sa voix sur un morceau avec un groupe de jeunes, une nana cool, sans aucune pression et juste l’envie de faire son truc en deux ou trois prises et une 1/2 journée, doit peut-être juste lui paraître assez sympa…. lui qui maintenant met 10 ans pour sortir un album et doit se fader à chaque fois une tournée d’1 an, un tour du monde, etc. Il l’a voulu (la rareté et ces temps de gestation étant une forme de signature de The Cure et un gage de longévité)et pourrait tout aussi bien choisir de sortir enfin ses travaux solo et d’autres choses mais je crois que ces featurings (qui sont globalement bof bof) l’aèrent tout simplement. Je ne crois pas en tout cas qu’il soit motivé par l’argent.

        1. says: Arno

          Effectivement!
          sinon le titre avec crystal castle etait pas s mal… mais “come to me” au dessus de tout…
          mais c’est peut etre juste que je suis grand amateur de 65daysofstatic (ue deviennent-ils d’ailleurs?)
          par ailleurs je ne connaissais pas le titre avec Paul Hartnoll et tres bien en effet…

Laisser un commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *