Singles de l’été (9) : Pipiolas met l’Espagne conservatrice en PLS

Pipiolas - BabyAutre destination estivale par excellence, l’Espagne qui après sa Vuelta Pop de l’an dernier, nous offre cette été un authentique hit de saison, complétement caliente comme il se doit. Dès la pochette façon caméra thermique, l’ambiance est posée et on peut compter sur Adriana Ubani et Paula Reyes pour ne pas la faire retomber. Pipiolas est sans conteste l’une des grandes promesses du label madrilène Elefant et nous avions déjà salué il y a quelques temps le passionnant premier extrait de leur premier album, toujours à venir. Après avoir délivré au printemps un San Peter carrément college rock, le duo qui ne s’interdit aucune direction artistique revient aujourd’hui avec son mentor, le producteur et DJ Vau Boyand, à des intentions bien plus club qui ne manquent pas de piment.

Vox et les conservateurs cathos en PLS, Pipiolas et ses copines livrent un joli plaidoyer plein de fierté pour l’amour entre filles avec un grand L avec un texte sans équivoque et un joli détournement du Baby largement machiste et parfois carrément rock’n’roll. Les apparences sont trompeuses : Adriana et Paula n’ont rien de deux potiches mais sont des artistes complètes, danseuses, musiciennes, autrices des textes et réalisatrices d’un clip maison sexy à souhait, tout en fluidité et qui se joue sans détour des stéréotypes ou des travers des réseaux sociaux. Comme à leur habitude depuis leurs débuts, Baby joue sur des ambiances fluctuantes mais qui trahissent des influences mainstream dont la redoutable efficacité de The Weeknd n’est sans doute pas des moindres, tout comme le parrainage implicite des superstars de la maison Elefant, les incroyables La Casa Azul. Un beat ultra dansant, une énorme basse électronique, des sonorités house et même un authentique vocoder siglé Daft Punk : Elefant n’a jamais eu peur du succés et compte bien faire danser une partie de la péninsule cet été avec ce duo atypique qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Lire aussi :
Single de l’été (12) : Ambiance Brasil avec Diogo Strausz
Singles de l’été (11) : Jeanne Bonjour redonne des couleurs au Creep de Radiohead
Singles de l’été (10) : SebastiAn fout le feu à London Grammar
Singles de l’été (8) : Sugar For The Pill nous en fait voir de toutes les couleurs
Singles de l’été (7) : kid francescoli met son slip de bain sur run run
Singles de l’été (6) : DYE CRAP surfe sur le bon vieux temps
Singles de l’été (5) : Peggy Gou a ses Nanana
Singles de l’été (4) : Tensnake se défeuille en secret
Singles de l’été (3) : Lena Deluxe et ses Animals
Singles de l’été (2) : sortie scolaire avec Johnny Dynamite & The Bloodsuckers
Singles de l’été (1) : Le retour de The Drums est beau comme un cul

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, , ,
Ecrit par
More from Olivier
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *