Rodrigo Y Gabriela : le Mexique près de chez vous !

Rodrigo Y Gabriela

Les guitaristes mexicains Rodrigo y Gabriela ont fait parler d’eux à l’été dernier en reprenant dans un mashup fascinant le Weird Fishes/Arpeggi de Radiohead mêlé au premier mouvement de la symphonie 25 de Mozart. En guise de préparation à un nouvel album annoncé pour 2023, les deux guitaristes mexicains ont entrepris de composer 9 pièces instrumentales et métaphysiques illustrant leur credo de « spiritualité non-dualiste ».

Pour faire simple (on déconne), les morceaux illustrent différents concepts constitutifs d’un corpus théorique baptisé l’Advaita Vedanta, qui fut conforté sur le plan des idées par Adi Sankara, un moine orthodoxe-hindou ayant vécu aux VIII et IXe siècles en Inde. L’advaita pose, en gros, que l’individu et la totalité ne font qu’un et ne sont donc pas en opposition, contrairement au dualisme de la théorie « alternative », la vaita.

On ne sait pas trop comment cette affaire là est venue jusqu’aux oreilles de nos maîtres guitaristes mexicains mais les 9 « stages » rassemblées par le duo mixte hyper looké revient ainsi sur la prise de conscience de l’individu comme partie du grand tout avec une sensibilité et une majesté qui en impose. Les plages toutes instrumentales ne font parfois que quelques dizaines de secondes mais sont aussi belles qu’éclairantes. Le duo les a rassemblées en une séquence unique de 10 minutes qui est assez bouleversante. Les fans de Jean-Claude Van Damme y trouveront leur compte en matière d’awareness, mais ce sont les amoureux de la guitare hispanique et classique qui seront sans doute les plus heureux ici.

Rodrigo y Gabriela donneront un concert exceptionnel à Londres en avril. On espère qu’il y aura une bonne âme qui aura la bonne idée de leur faire passer la Manche.

Photo : presse

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Jean-Louis Costes / La vie tue
[Jelodanti Records]
Écouter le nouvel album de Jean-Louis Costes, parmi les douceurs de l’époque,...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *