Slumb remet les compteurs à zéro

Slumb - ResetSlumb, le duo composé de Senbeï et Julien Marchal, continue de marquer des points et de mettre les pendules à l’heure de sa musique planante et innovante. Deuxième extrait de leur EP futur, Reset appelle en renfort le chanteur anglais Ed Tullett pour un single encore plus envoûtant et magique que le premier.

La base instrumentale et mélodique est la même : une forme de trip-hop onirique et délicat, mâtiné d’electronica et de new classic music. L’univers est précis, épuré et clair comme du cristal. Le chanteur , collaborateur régulier des excellents (ou de l’excellent) Gallois Novo Amor, amène au morceau sa sensibilité et sa tessiture hautement émouvante. Ce n’est pas pour rien qu’on l’a surnommé le Sufjan Stevens du Oxforshire. Le morceau évoque cette fois une déchirante rupture amoureuse.  On pense à The Antlers pour la pureté et la montée dans les aigus ou au chant virtuose de David Mc Almont. Le titre ne donne pas envie de faire tourner les serviettes mais atteint, avec une économie de moyens remarquable, des profondeurs émotionnelles insoupçonnées.

Pour les curieux et les convertis, le EP comprend deux autres morceaux, Sakeshima et Over and Done, qui sont aussi bons. L’ensemble constitue l’entrée en matière la plus réussie et envoûtante du domaine électro depuis des lustres.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
La Luz / Floating Features
[Hardly Art / PIAS]
Le groupe de filles le plus inspiré de son époque est de...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.