Sting fait revivre Bowie lors d’un concert hommage

StingCela restera l’un des grand moments de ce concert hommage qui s’est tenu le 24 janvier à Los Angeles. L’image et le son sont de qualité moyenne mais l’ancien Police, Sting, a fait son effet en interprétant superbement deux titres du dernier album de David Bowie, Lazarus et Black Star.

Sans rechercher un quelconque mimétisme vocal, Sting s’est glissé avec aisance et beaucoup de modestie dans les mélodies vocales de Bowie et a littéralement envoûté l’auditoire. Avant lui, dans la salle pleine à craquer du Wiltern, l’ensemble du répertoire de Bowie, disparu début 2016, avait été revisité par des artistes et musiciens ayant contribué directement à sa création. On citera pêle-mêle Mike Garson, son pianiste quasi attitré, et les guitaristes majeurs que sont Adrian Belew et Earl Slick. Les autres noms sont moins connus mais il y avait beaucoup d’amour dans cette veillée musicale et évidemment beaucoup de morceaux iconiques. Sting est venu conclure en beauté, et en tant qu’invité bonus, cette soirée prestige à visée caritative.

Sting avait déjà joué plusieurs morceaux de Bowie sur scène et évoqué avec tendresse plusieurs de ces rencontres avec Bowie, rappelant combien l’artiste s’était toujours montré bienveillant et plein d’attention à son égard.

Sting reprend Blackstar de David Bowie

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Morrissey / California Son
[Etienne / BMG Recordings]

Après un Low in High School inégal mais estimable, on attendait avec...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *