The Fall / 1970s
[Cherry Red Records]

8.8 Note de l'auteur
8.8

The Fall - 1970sOn s’est demandé assez longtemps comment on allait écouter cette affaire-là. Le coffret intitulé tout simplement The Fall 1970s assemblé par Cherry Red Records ne comprend rien moins que 12 CDs. On en avait causé pour Noël, en se demandant si on devait l’acheter ou pas. La plupart des enregistrements qui figurent sur ces disques sont bien connus et constituent le cœur battant du groupe de Mark E. Smith qu’il s’agisse de Live at Witch Trials ou Dragnet bien sûr, mais aussi de toutes les faces et de Peel Sessions qu’on retrouve ici dans le même état qu’elles étaient sur le précédent coffret consacré à The Fall. Il y a ici disons trois CDs de matériel déjà connu, un CD de versions un peu plus rares (single, versions étendues) et beaucoup beaucoup beaucoup de matériau live. Mai 1977. Novembre 1977. Décembre 1977. Août 1978. Novembre 1978. Ainsi de suite jusque novembre 1979. On connaissait certains lives dans des versions similaires, parfois un peu plus dégueulasses. Ils se ressemblent tous et ne bénéficient pas tous d’une qualité extraordinaire. Ils n’en restent pas moins beaucoup plus écoutables que ces séries de dix lives qui avaient été montées il y a deux ou trois ans, peu après la mort du chanteur.

Histoire de ne pas radoter et de profiter de l’effet de masse, on s’est finalement décidés pour une écoute à la queuleuleu, une tornade punk, atrabilaire, un ouragan SF, surréaliste, prolétaire, Smithien et c’est sans doute la meilleure façon de rendre hommage au coffret, à cette musique et au génie anglais qui en est à l’origine. The Fall 1970s est une célébration du plus grand groupe anglais spontané et unicellulaire de la seconde moitié du vingtième siècle. The Fall digère toutes les veines rock (rockabilly, punk, postpunk, blues, etc) venues du passé et les fusionne dans un format cataclysmique inédit et post-moderne, vibrant, lumineux, transcendant.

Les titres se répètent d’un live à l’autre, se chevauchent, se suivent et ne se ressemblent jamais. Les versions sont altérées, défigurées, accélérées, massacrées parfois et on touche du doigt et des oreilles l’intensité absolue et l’engagement sublime qui domine le tout et qui électrise ici sur cette période finalement assez brève de trois ou quatre ans le chanteur et sa bande. On redécouvre la beauté définitive d’un Frightened dont chacune des quatre ou cinq versions saisies ici est incroyable, on surfe sur un Repetition qui porte parfaitement son nom, avant de décoller coincé entre un Louie Louie d’anthologie piqué au mythique Richard Berry et une version azimutée de Psycho Mafia à peine née.

On pourrait s’amuser à tracer les altérations du son et l’évolution du groupe entre le premier et le dernier live de la série mais ce serait une connerie immense tant l’oeuvre de The Fall, dès qu’on s’y plonge, se caractérise par son immédiateté et sa prise de position dans un présent infini. Qu’il interprète une reprise d’une chanson plus ou moins connue écrite 30 ans avant ou se lance pour la première fois dans une composition qui ne sortira que l’année suivante, Mark E. Smith est absolument présent, absolument dérangeant et dérangé. C’est cette présence absolue (dont il joue sur scène en disparaissant régulièrement et en sabordant l’instant, histoire de gâcher ou produire le plaisir) qui constitue l’identité punk et la force de cette musique redoutable.

En entrant dans ce coffret de cette manière, c’est-à-dire en en éprouvant les 8 ou 9 heures d’une traite, on ressort à la fois étourdi mais aussi avec une idée assez juste de la puissance développée par le groupe, ébranlé par l’abnégation, le travail et la concentration d’un auteur compositeur chanteur leader tyran poète et rêveur halluciné et habité par un ensemble de références et une vision plus grands que lui. The Fall dans les années 1970 n’est ni le groupe le plus avancé, le plus subversif, inspiré ou violent de sa génération. Il n’est ni le plus novateur, ni le plus doué. Mais il est d’emblée le plus déterminé et le plus sûr de ce qu’il fait, le plus aveugle et le plus éclairé. On ne peut pas résumer l’importance de The Fall à ça mais on assiste bien, quoi qu’on en pense, à une forme de « triomphe de la volonté ».

Tracklist

Disque 1
Live At The Witch Trials
01. Frightened
02. Crap Rap 2 / Like to Blow
03. Rebellious Jukebox
04. No Xmas for John Quays
05. Mother-Sister!
06. Industrial Estate
07. Underground Medecin
08. Two Steps Back
09. Live At the Witch Trials
10. Futures And Pasts
11. Music Scene

Disque 2
Dragnet
01. Psykick Dancehall
02. A Figure Walks
03. Printhead
04. Dice Man
05. Before The Moon Falls
06. Your Heart Out
07. Muzorewi’s Daughter
08. Flat Of Angles
09. Choc-Stock
10. Spectre Vs. Rector
11. Put Away

Disque 3
Singles and Sessions
Bingo Masters Breakout Single
01. Bingo-Master
02. Psycho Mafia
03. Repetition
It’s The New Thing – Single
04. It’s The New Thing
05. Various Times
Rowche Rumble
06. Rowche Rumble
07. In My Area
Peel Session (30/5/1978)
08. Futures And Pasts
09. Mother-Sister!
10. Rebellious Jukebox
11. Industrial Estate
Peel Session (06/12/1978)
12. Put Away
13. Mess Of My
14. No Xmas for John Quays
15. Like To Blow

Disque 4
Out-Takes
01. Various Times – Extended version of the New Thing B-side
Dresden Dolls bootleg single
02. Dresden Dolls
03. Psycho Mafia
04. Industrial Estate
Live from Short Circuit – Live at The Electric Circus
05. Stepping Out –
06. Last Orders
07. Rowche Rumble – Take 2 Rowche Recording Session
08. Rowche Rumble – Take 3 – Rowche Recording Session
09. Rowche Rumble – Take 4 – Rowche Recording Session
10. Rowche Rumble – Take 5 – Rowche Recording Session
11. In My Area – Take 1 Rowche Recording Session
12. In My Area – Take 2 – Rowche Recording Session

Disque 5
North West Arts – Manchester 23/5/1977
01. Futures And Pasts
02. Frightened
03. Repetition
04. Copped It
05. Industrial Estate
06. Sten Gun Rock
07. Race Hatred
08. You Don’t Turn Me on

Disque 6
Manchester Musicians Collective – Band on the Wall – 13/11/1977
01. Soundcheck
02. Intro. Instrumental
03. Hey Fascist!
04. Psycho Mafia
05. Stepping Out
06. Frightened
07. Bingo-Master
08. Industrial Estate
09. Your Heart Out
10. Copped It
11. Repetition
12. Dresden Dolls
13. Oh! Brother
14. Last Orders
15. You Don’t Turn Me On

Disque 7
Stretford Civic Theatre – Manchester – 23/12/1977
01. Psycho Mafia
02. Last Orders
03. Repetition
04. Dresden Dolls
05. Hey Fascist
06. Frightened
07. Industrial Estate
08. Stepping Out
09. Bingo Master’s Breakout
10. Oh Brother
11. Cop It
12. Futures And Pasts
13. Louie Louie

Disque 8
Mr. Pickwick’s – Liverpool 22/08/78
01 Like To Blow
02 Stepping Out
03.Two Steps Back
04. Mess Of My
05. It’s The New Thing
06. Various Times
07. Bingo Master’s Breakout
08. Frightened
09. Industrial Estate
10. Psycho Mafia
11. Music Scene
12. Mother / Sister

Disque 9
Carlton Club – Warrington 13/11/1978
01. Stepping Out
02. Like to Blow
03. Two Steps Back
04. Put Away
05. Bingo Master’s Breakout
06. Frightened
07. Underground Medecin
08. Rebellious Jukebox
09. My Condition
10. No Xmas for John Quays
11. It’s a New Thing
12. Repetition
13. Industrial Estate
14. Oh! Brother
15. Psycho Mafia

Disque 10
Institute of Technology – Bolton – 04/12/1978
01. Bingo Master’s Breakout
02. Stepping Out
03. Mother Sister
04. Rebellious Jukebox
05. Underground Medecin
06. Mess Of My
07. Industrial Estate
08. No Xmas for John Quays
09. Music Scene
10. Psycho Mafia
11. Stepping Out (Reprise)
12. Music Scene (Reprise)

Disque 11
Prince of Wales Conference Centre – YMCA Building – London 15/09/1979
01. Psychic Dancehall
02. Rebellious Jukebox
03. A Figure Walks
04. Choc Stock
05. Rowche Rumble
06. Fiery Jack
07. Muzorewi’s Daughter
08. No Xmas for John Quays
09. In My Area
10. Before The Moon Falls
11. Dice Man
12. Spectre Vs Rector Pt 1
13. Spectre Vs Rector Pt 2
14. Printhead
15. Psycho Mafia

Disque 12
JB’S – Dudley 3/11/1979
01. Crap Rap / Before the Moon Falls
02. Rowche Rumble
03. Flat of Angles
04. Rebellious Jukebox
05. 2nd Dark Age
06. Stepping Out
07. Muzorewi’s Daughter
08. Fiery Jack
09. No Xmas for John Quays
10. In My Area
11. A Figure Walks

Ecouter The Fall - 1970s

Liens

Lire aussi :
The Fall / Are You Are Missing Winner (Deluxe Edition)
The Fall / Post TLC Reformation [Cherry Red Records]
The Fall / New Facts Emerge [Cherry Red Records]
The Fall / Sub-Lingual Tablet [Cherry Red Records]

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Slumb à la recherche du titre parfait (n’en est plus très loin)
A quelques encablures désormais de la sortie d’un premier album, le duo...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *