The Wants en veut plus

The Wants par Madison CarrollIls ont choisi de s’appeller The Wants et pour la peine, ce ne sera pas facile de les retrouver sur la toile. Du coup, ils sont condamnés à ce que les médias rappellent à chaque fois que le trio comprend deux membres de Bodega. Et que c’est donc un énième ersatz de la bouillonnante scène de Brooklyn / New-York.

Pourtant, pour peu que vous appréciez la rectitude du post-punk et les compositions abrasives et rêches, on vous conseillera (de tenter) de suivre le groupe qui sortira son premier album Container le 13 mars 2020 sur le label anglais Council Records. Dans le même registre que Drahla (Captured Tracks), The Wants est également bien placé parmi les dignes rejetons de Wire et les groupes les plus frigides de Factory Records (du style A Certain Ratio). Simple et dépouillées, les compositions sont portées par une section rythmique prépondérante (la ligne de basse énorme de The Motor) qui laissent la part belle au chant distancié de Madison Velding-VanDam. Les chœurs en contrepoint de Heather Elle sont parfaits (en particulier sur le single Fear My Society). On ne peut nier qu’ils sont campés dans leurs postures, avec une bonne dose de prétention arty, mais ils endossent la tenue à merveille.

Crédit photo : Madison Carroll

Liens
Le groupe sur Facebook
Le site du label
close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
More from Denis
Marlin’s Dreaming / Quotidian
[Auto-production]
Pour prétendre au titre de « bon album », tout le monde s’accorde à...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.