Johnny Dynamite and the Bloodsuckers : une vidéo hilarante pour accompagner leur dark-bubblegum pop

Johnny Dynamite & The Bloodsuckers - SleevelessUne vague de chaleur (ce qui fera du bien pour l’humeur et les rhumatismes) devrait déferler sur la communauté des cœurs d’artichaut gothiques avec la découverte de la nouvelle signature de Born Losers Records (le label qui nous a déjà permis de découvrir les excellents Korine). En effet, Johnny Dynamite et son gang The Bloodsuckers devraient susciter l’émoi chez ceux qui chialent sur les mélodies synthétiques et romantiques des 80’s, tout en s’amusant des canons esthétiques kitch. Oui, c’est une niche, mais dans ce registre l’Américain a déjà tout pour devenir une icône.

Le chanteur/compositeur/producteur livre le vicié single Bats In The Woods annonçant un album en compagnie de ses deux acolytes qui maitrisent à la perfection l’abécédaire de le cold-song. Dans cette formule à trois, les chansons de John Morisi gagnent de l’épaisseur par rapport à son premier album Hearthbreaken (2020) qui laissait entrevoir tout le talent de ce malicieux romantique, fortiche pour trousser des mélodies lacrymales de bedroom-pop. La rythmique binaire est d’une rectitude qui confine à l’obstination, alors la guitare s’entête à faire décoller la mélodie et que le chant reste suspendu avant que le refrain ne revienne. Un petit sommet de mélancolie.

Et si vous n’êtes pas de ceux qui ont succombé à Choir Boy qui œuvrent dans un registre musical très proche de Johnny Dynamite and the Bloodsuckers, au moins vous pourrez bien rigoler en visionnant la vidéo des trois loustics qui se prêtent à une mise en scène pleine d’autodérision. Il y a ici une belle galerie de mulet, de torse velu, de fringues improbables et une chorégraphie qu’on reprendra le sourire aux lèvres (en écrasant furtivement une larme).

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

Avec Catherine Moan, c’est enfin le retour de la bamboche

On avait déjà rigolé en visionnant la vidéo de l’iconoclaste Johnny Dynamite...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *