Nation Of Language au turbin

Nation Of Language par Shervin LainezNon contents d’avoir décroché la timbale en faisant paraitre leur deuxième album, l’impeccable A Way Forward pour le compte de PIAS, Nation Of Language s’applique à le faire fructifier.

Tout d’abord avec une tournée marathon, qui, après le territoire américain dans ses moindres recoins, conduit le trio a sillonné l’Europe cet automne – avec notamment un passage à Paris le 15 novembre dans le cadre du Pitchfork Festival.

Ensuite, en distillant des singles qui permettent de recycler des titres qui n’ont pas trouvé leur place sur l’album (le 7” réunissant Androgynous / Again & Again (Eleanor) en septembre) ou d’anticiper la suite de leur parcours musical. C’est ainsi que le groupe laisse écouter From The Hill en streaming dès aujourd’hui et qu’on retrouvera lui aussi sur la face A d’un petit vinyle à paraitre le 9 décembre. De l’autre côté, ceux qui auront cassé leur tirelire dans un élan de collectionnite aiguë (les tarifs dans le « shop » du groupe donnent le tournis) pourront découvrir alors Ground Control.

Avec tout ça, on ne peut pas dire que Nation Of Language ne fait pas le job. Toutefois, et malgré tout le bien qu’on pense d’eux, on ne peut pas non plus s’emballer outre mesure. Ils démontrent ici leurs capacités à faire pleurer leurs synthés et Ian Devaney prouve de nouveau qu’il est un excellent chanteur. Mais From The Hill n’atteint pas l’évidence mélodique des précédents singles du groupe dont certains comme The Wall & I et This Fractured Mind, sont promis à devenir des classiques synth-pop de notre époque.


Crédit photographie : Shervin Lainez

Lire aussi :
Nation Of Language sur les pas des parrains de la synthpop

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, , ,
Ecrit par
More from Denis
Avec Girls Names ce sera l’automne en juin
Ceux-là nous ont habitué à livrer des tubes qui n’en ont pas...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.