Broken Bells est de retour en grâce

Broken Bells - ShelterEn 2009, James Mercer de The Shins officialisait ses fricotages avec Danger Mouse en faisant paraître le premier album de Broken Bells (Columbia) : un sans faute en dix chansons taillées pour les ondes FM. La suite fut moins facile avec After The Disco (2013). Pas que le duo avait perdu de sa faconde à trousser des compositions chewing-gum pour l’effet de surprise passé, les mélodies paraissaient plus éculées qu’imparables. Qu’en sera-t-il à l’heure du troisième album ? Il faudra se montrer patient pour se faire une opinion, car aucune date précise n’est encore annoncée. Néanmoins, Broken Bells balance Shelter pour raviver les mémoires. Et en moins de quatre minutes les deux Américains remettent tous les voyants dans le vert.

Oh oui, certes, à la première écoute, on a l’impression d’écouter un morceau de Broken Bells qu’on connaît déjà. Mais quel morceau ! Et à la énième écoute, on ne s’en lasse pas. Le travail sur la rythmique de Danger Mouse est étourdissant avec sa multitude breaks et de chausse-trappe. James Mercer peut tranquillement expédier la mélodie loin de l’emprise de l’apesanteur. Shelter est à la fois évident et en même temps alambiqué, d’apparence facile et d’une richesse qui en fait un tube inusable.

Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

The Day / Midnight Parade
[Sinnbus]

C’est à peine croyable qu’on puisse, à l’heure du tout puissant Google,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *