Close Talker traverse enfin l’Atlantique

Close Talker par Ben Giesbrecht
Close Talker par Ben Giesbrecht

Comme on doit à Sinnbus quelques belles découvertes (notamment le formidable album de The Day, parmi un rythme de production frénétique), on reste particulièrement vigilant lorsque le label berlinois jette son dévolu sur un nouvel artiste.

Et cette fois-ci, il fallait aller fureter loin des lieux courus et pourvoyeurs de “newscomers” (Brooklyn, Los Angeles, Londres ou les cités britanniques du Nord) pour dégoter Close Talker, groupe originaire de Saskatoon, une bourgade paumée au milieu des étendues de l’Ouest canadien devenue la principale “métropole” du Saskatchewan (#passiongeographie, #cesgroupesquiviennentdelieuxexotiques).

En tout cas, la parution de How Do We Stay Here? en 2019 est passée sous les radars – comme leurs trois précédents albums ! Pourtant le quatuor semble disposer de toutes les qualités pour séduire les amateurs de mélodies poignantes, mélange de mélancolie fiévreuse et de colère renfrognée. Une formule sucrée-salée particulièrement réussie sur ce sommet de contrition qu’est Second Best, un nouveau single qui agrémentera la réédition de l’album à paraître de nouveau sur Sinnbus le 28 août. Et cette fois-ci on ne va pas le rater.

Close Talker – Pace

 

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Plus d'articles de Denis
Stranded Horse / Luxe
[Talitres / Differ-Ant]
Quand certains optent pour le surplace et se contente du confort des...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *