Garbage refait Vow en mode grabataire

Garbage - No Gods No MastersAprès l’introspectif et plutôt sous-estimé Strange Little Birds (cinq ans, déjà), le septième Garbage (No Gods No Masters), toujours prévu pour le 11 juin, se précise un peu plus – et nous plonge dans l’expectative.

Le premier extrait, The Man Who Ruled The World (voir le clip ci-dessous), avec ses soudaines guitares metal et cette envie de brouiller les attentes de chacun, laissait dubitatif. Idem pour ce nouveau single (nommé comme l’album) qui lorgne ouvertement du côté de Vow (meilleure chanson de tous les temps du groupe) : Shirley, Butch, Duke et Steve jouent fort mais comme si anémiés, bloqués par leurs artères. Une chanson qui court derrière la jeunesse. Une chanson pleine de sueur mais qui ne prend pas…

En même temps, les singles de Garbage sont souvent trompeurs sur la véritable nature de l’album annoncé. Et puis, faisons confiance en Butch Vig, trop « professionnel » pour oser enregistrer un disque de vieux à la poursuite d’une vitalité perdue – du moins, on l’espère pour lui.

>> Les sorties de juin 2021 >>

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrits aussi par Jean Thooris

Max Balquier (Brazzier, Frigo, You Vicious !) en playlist

L’auteur de Lignes Futures (l’un des grands disques de l’année 2020 –...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *