Journée contre l’homophobie et la transphobie : Vix End nous embrasse tous (même Bilal Hassani)

Vix EndBelle initiative que celle de Vix End, dont on avait apprécié l’album, qui signe à l’occasion de La Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie (et plus largement contre toutes les discriminations sexuelles, trans, etc), un nouveau single et un nouveau clip à l’identité incertaine. Sex U All Scandale RMX (pour remix) est un morceau qui peut constituer une alternative musicalement appréciable à l’écoute de l’intégrale pompière de Bilal Hassani, notre champion de l’année à l’Eurovision, dans un environnement musical safe et presque plus œcuménique.

La synth pop de Vix End y fait mouche, plutôt habile et gentiment ténébreuse comme du Depeche Mode joué par Duran Duran ou Sigue Sigue Sputnik. La new wave est de retour et avec elle l’immense tolérance de l’époque où l’on pouvait sans trop de difficulté percer sur la scène internationale en ayant une allure « interlope », une perruque de couleurs ou en se travestissant… tout en prétendant n’être pas homo. Les apparences étaient préservées et tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes, même si (n’idéalisons pas) en coulisses ceux qui affirmaient une sexualité différente en prenaient plein la gueule.

Il manque à ce single assorti d’un clip cheap mais astucieux (chacun y trouvera chaussure à son sexe) un refrain fédérateur mais les paroles sont amusantes, par delà le prêchi-prêcha qui relèverait presque d’un moralisme inversé. On reproduira par conviction le texte ici qui dit assez bien ce qu’on pouvait exprimer le grand François Valery il y a quelques années : Aimons nous-vivants, s’il faut danser/baiser, je veux danser/baiser maintenant. Entre personnes consentantes et comme il nous/vous plaira. C’est la morale de l’histoire et elle vaudra pour les mille ans qui viennent.

« I’m a faggot, I’m a slut, I’m a lesbian, I’m a cunt, I’m a dick, is it big ? In my kiss, there’s a risk… I’m sadistic, masochist, I like moaning and controlling, I’m a queer, I’m a king, I’m the ladyboy, trans, dear… I’m the pervert I’m the vicious I’m the classic mission seaker I’m onanist and orgy-ist I’m the sharer selfish fucker… I’m romantic, raw and sissy, I’m submissive not a victim, I’m assertive not a servant… I am dirty, I am clean, I protect from everything, I’m a pig, I’m a whore, what you give me I want more… No underage, play safe… You’re free if I consent No underage, play safe… We’re free if we consent Sexual Sex U All… Hetero Homo Bi You should take the pleasure … Where it lies. »

La Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie est présentée ici notamment.

Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Maud Geffray avec Lavinia Meijer – Still Life (A Tribute to Philip Glass)
[Pan European Recording]

On s’en voudrait presque, à l’écoute du premier extrait de ce disque,...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *