Vagues à l’âme

La HoulePetit à petit, le label brestois Music From The Masses dévoile son planning de sorties pour 2021. Après Postcard, l’album de Beach Youth annoncé depuis de longs mois mais dont la sortie est repoussée au mois d’avril, on vous en reparlera, après un single surprise de Bantam Lyons laissant présager d’une prochaine collaboration, voici que le label dévoile ce vendredi Moi (Ce Toi), extrait de La Chute, premier véritable album de La Houle qui ne devrait cependant pas voir le jour avant l’automne prochain.

Premier « véritable » car Simon Sockeel et sa clique à géométrie variable n’en est pas à ses débuts, loin de là. En 2017, les deux EP inauguraux particulièrement réussis, La Houle et Alpha Tauri avaient déjà attiré l’attention au point d’être compilés l’année suivante sous le titre évocateur de Première Vague, en CD par Beko pour son ultime sortie et Croque Macadam / Requiem Pour Un Twister en vinyle. Puis, inspiré à la fois par une retraite forcée en bord de Loire durant le confinement du printemps 2020 et la redécouverte des peintures de son grand-père, le nordiste avait sorti en juin dernier, un peu en marge des productions habituelles de La Houle Dedans Dehors, travail ambiant contemplatif un peu inégal mais traversé de beaux moments inspirés.

C’est peu dire que ce travail introspectif se retrouve dans ce premier extrait et dans cette belle vidéo qui renvoie avec nostalgie au monde d’avant, celui où la bamboche battait son plein, sans barrières ni distanciations physiques et encore moins sociales. Un monde où les masques ne servaient qu’aux déguisements et tombaient le plus facilement du monde après quelques bières et danses frénétiques. Filmé par Josic Jégu et Kelly Delaunay au cœur du carnaval de Dunkerque, on y croise un Moi et un Toi que tout semble opposer, symbolisant ce rapport parfois complexe à soi-même quand tout semble dérailler, les occasions ne manquent pas. Et La Houle de lâcher prise et dérouler sa noisy pop s’emballant dans un beau crescendo entre électronique tourbillonnante comme un rigodon qui virerait en danse de Saint Guy à l’arrivée du bal des guitares.

Les belles promesses entrevues sur la Première Vague sont en tout cas bien parties pour être confirmées et il nous tarde d’être pris dans La Chute de La Houle

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Ecrits aussi par Olivier

Saint Etienne a tant de chose à nous dire

Voilà une bonne semaine que les abonnés aux réseaux du plus merveilleux...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *