Singles de l’été (8) : Sugar For The Pill nous en fait voir de toutes les couleurs

Sugar For The Pill - ColoursIl y a tant de manière de vivre son été musical. On peut par exemple choisir sa destination : tenez, la Grèce, valeur sûre estivale par définition où la musique coule à flot comme l’ouzo dans les établissements de bords de mer où s’étirent sur des musiques lounge ou électroniques lascives les nuits sans fin, rares instants de rare fraicheur. Loin des clichés, les athéniens de Sugar For The Pill délaissent les îles paradisiaques de leurs archipels pour les bas-fonds des clubs rock de la capitale où seuls les habitués parviennent à vaincre la chaleur étouffante qui se dégage des corps dansants. Pour cela, rien de mieux à l’heure actuelle que Colours, nouvelle bombe noisy pop du quintet qui préfigure un second album à venir un peu plus tard dans l’année.

On est tout simplement face à l’un des morceaux les plus convaincant du genre sorti ces derniers temps, combinant dans un savoir-faire d’école l’ensemble des ingrédients indispensables à la confection d’un classique du genre. La rythmique et plus particulièrement la basse, sautillante comme rarement, est tout simplement monstrueuse de puissance. Elle conduit le morceau à toute vitesse sur une mélodie ultra efficace de bout en bout avec un refrain désarmant de simplicité, retenu par cœur dès la première écoute. La voix tour à tour diaphane puis puissante de la chanteuse Vana Rose procure a peu près le même effet que celle des sirènes sur le bienheureux Ulysse ficelé à son mat et les guitares précises et acérées tutoient les sommets de l’Olympe. On vous l’a dit : Colours est d’ores et déjà un classique du genre.

Seul bémol, Sugar For The Pill nous avait déjà fait le coup annonçant avec deux singles canons un premier album, Wanderlust, finalement vite rentré dans le rang. Gageons que cette fois, cette exceptionnelle promesse estivale se confirmera dans un second album enfin complétement à la hauteur.

Lire aussi :
Single de l’été (12) : Ambiance Brasil avec Diogo Strausz
Singles de l’été (11) : Jeanne Bonjour redonne des couleurs au Creep de Radiohead
Singles de l’été (10) : SebastiAn fout le feu à London Grammar
Singles de l’été (9) : Pipiolas met l’Espagne conservatrice en PLS
Singles de l’été (7) : Kid Francescoli met son slip de bain sur run run
Singles de l’été (6) : DYE CRAP surfe sur le bon vieux temps
Singles de l’été (5) : Peggy Gou a ses Nanana
Singles de l’été (4) : Tensnake se défeuille en secret
Singles de l’été (3) : Lena Deluxe et ses Animals
Singles de l’été (2) : sortie scolaire avec Johnny Dynamite & The Bloodsuckers
Singles de l’été (1) : Le retour de The Drums est beau comme un cul

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
More from Olivier
[Rééditions] – Partie de Domino pour Beat Happening
A chacun son groupe culte ; on est d’accord. Du coup, ça doit...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *