On a plein de Questions pour Far Caspian

Far Caspian - QuestionsLe chroniqueur (rock) est par essence à l’affut des nouveautés, scrute les listes de sorties, prend connaissance des mails promotionnels et passe beaucoup de temps à suivre des tas de liens YouTube ou Soundcloud à la recherche de la pépite brute qu’il conviendra de polir et mettre en valeur. Un travail fastidieux et il faut le dire qui porte rarement ses fruits. Car en matière de musique, comme en bien d’autres choses, rien ne vaut le bouche-à-oreille et les publications confidentielles d’amis sociaux de bons goûts dont les réseaux font leur bonne œuvre. C’est ainsi que l’on pénètre il y a quelques jours à peine dans l’univers à la fois singulier et sobrement classique de Far Caspian, projet un peu trio au début, fortement solo à présent de l’irlandais Joel Johnston qui distille depuis 2018 des singles numériques et s’apprête à sortir le 8 octobre en digital et le 19 novembre en double vinyle son premier album, Ways To Get Out.

Ne vous fiez pas à l’intro du clip de Questions, le premier extrait de l’album révélé durant l’été : Joel Johnston avec sa belle gueule, son gilet en laine et son joli micro tout droit sortis des années 1990 nous plonge dans une atmosphère retro-kitsh faite maison au n-ième degré et use de tout son talent pour séduire la belle Lisa. Et du talent, il en a été bien pourvu par les bonnes fées de la pop. Incisive et percutante, Questions est de la trempe de ces chansons qui finissent par tourner en boucle, que ce soit sur la stéréo ou dans la tête. Rien de révolutionnaire mais la facture classique est de qualité et s’avère particulièrement efficace. Pretend, second extrait de l’album à venir, avec son joli thème de banjo et son tempo nonchalant révèle une autre facette du disque à venir, plus mélancolique. Point commun de ces deux titres ? La voix de Joel Johnston est immédiatement attachante. Susurrée, lumineuse, détachée, elle porte chaque titre avec une belle justesse et un vrai charme pop.

Fort d’un passé récent sur lequel personne n’aura de mal à revenir, Far Caspian se prépare à sortir un album qui pourrait bien en faire une des révélations de l’année. Nul doute qu’on vous en reparlera.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots-clés de cet article
, ,
Ecrit par
Plus d'articles de Olivier
Axolotes Mexicanos / :3
[Elefant Records]
Une cure de jouvence. C’est ce dont beaucoup rêvent passé un certain...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *