Pistes Noires (De préférence) – Hommage Electronique-Pop à Etienne Daho
[BOREDOMproduct]

Pistes Noires – Hommage Electronique-Pop à Etienne DahoTrès vite épuisée depuis sa sortie en mai dernier, cette relecture électro dark de la plantureuse discographie dahoïenne s’offre une seconde naissance. Pour mémoire, dix-sept formations (très) underground (Opera Multi Steel, Foretaste, Neutral Lies…) teintent de cold et de synth-pop un répertoire dont la plupart des titres appartiennent dorénavant au domaine public (voire à l’inconscient collectif de tous les natifs des 80’s). Que de pointilleux électroniciens rendent hommage (car il s’agit d’un hommage) au commandeur Daho ne surprend guère : telle une exception française, le Mythomane en chef réussit aujourd’hui à concilier des franges a priori éloignées, à mettre d’accord des auditeurs issus d’horizons épars. Avec Daho, fait rarissime, l’assidu lecteur Magic RPM tape la discute avec l’accro à RTL, le roi des clubbers est soudainement en osmose avec le fan ultime des Jesus & Mary Chain, la fille amoureuse de Morrissey épouse le garçon qui ne jure que par les Pet Shop Boys… Daho ? Le seul, en France, qui pourrait actuellement recevoir aussi bien un tribute géré par la variétoche bleu-blanc-rouge qu’un album de reprises par la crème des grands groupes british, un hommage adressé par l’avant-garde technoïde berlinoise qu’un disque révérence issu de la scène hispanique de Los Angeles. Respect, donc…

Pistes Noires (de préférence), lui, est une belle réussite. Oscillant entre souplesses électro-pop et tendances cold-wave, chaque intervenant (qu’il s’exprime en français, anglais ou en espagnol) revisite les classiques de Daho avec respect et crainte. Respect face à des « monstres » tels que Paris, Le Flore, Weekend à Rome ou Les Voyages Immobiles. Crainte, également, de trahir une émotion générationnelle. Aussi, le chant est reproduit à l’intonation même, avec le scrupule de fausser les originelles intentions de l’ami Etienne. De son côté, la musique fonctionne à la méticulosité, à la sueur du grand travail, au peaufinage et au souhait de relier vœu d’amour et réappropriation. Impossible de prendre Daho à la légère ! Pour cause : les reprises de Pistes Noires renforcent l’aspect mélancolique de ce répertoire faussement désinvolte, aucune ne cherche le badinage. Avec parfois des carambolages temporels plutôt judicieux, à l’instar de Epaule Tattoo (par This Grey City) qui démarre à la The Cure (A Forest) pour mieux retrouver l’alchimie concoctée par Daho et Turboust.

Cependant, le gros point fort de cet hommage réside dans son caractère… underground. Car l’auditeur découvre ici des formations électro pas spécialement médiatisées (pour ne pas dire totalement obscures), des orfèvres synthétiques dont-il faudra étudier la généalogie musicale tant le niveau de ces Pistes Noires ne semble avancer qu’à l’exigence. A croire que ce cachotier d’Etienne Daho est responsable de l’affaire : lui qui ne cesse de mettre en avant les jeunes générations vient, sans le vouloir, de donner lumière à dix-sept groupes talentueux. Même en position extérieure, l’adopté rennais conserve une figure de passeur…

Tracklist
01 . Tourdeforce – En Surface
02 . Happiness Project – L’adorer
03 . Cyborgdrive – San Antonio De La Luna
04 . Foretaste – Ouverture
05 . Phllox & Blue Belle Nonne – Le Premier Jour
06 . Electrosexual – L’enfer Enfin
07 . Dekad – Les Voyages Immobiles
08 . 360° – Des Heures Hindoues
09 . Opéra Multi Steel – Bleu Comme Toi
10 . Destillat – 4000 Années D’horreur
11 . Auto-Immune – Paris Le Flore
12 . People Theatre – (Qui Sera) Demain Mieux Que Moi
13 . This Grey City – Epaule Tattoo
14 . Laag – La Ballade D’edie S
15 . Celluloide – Le Grand Sommeil
16 . Neutral Lies – Week End À Rome
17 . Polynomiq – Mythomane
Ecouter Pistes Noires (De préférence) – Hommage Electronique-Pop à Etienne Daho

Liens
Ecrits aussi par Jean Thooris

On parie toujours sur Von Pariahs

Bonne nouvelle : les Nantais fortiches de Von Pariahs reviennent en octobre avec...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *