Poupard livre ses secrets de maquillage

Poupard - Cérémonie Malgache 2Poupard est de retour un an tout juste après Cérémonie Malgache, l’un de nos albums préférés de l’an dernier, et on ne peut même pas en faire la publicité. L’album Cérémonie Malgache 2 (peut-être l’un des seuls titres avec Retour vers le Futur, pour lequel la suite est au moins aussi bonne que l’original) est annoncé pour janvier et s’est déjà écoulé à 25 exemplaires sur le profil Bandcamp du label Choléra Cosmique, épuisant plus vite que les Beatles ou les Smiths la totalité de l’édition physique en édition limitée prévue pour l’occasion.

Pour les autres, la version numérique intégrale sera disponible à partir du 23 janvier pour un prix modique. On peut déjà écouter et regarder le clip du nouveau single, Make Up 2, formidable spoken word intrigant et inquiétant balancé par Laurie Morcillo sur un accompagnement clavier minimaliste qui n’est pas sans rappeler les développements fin de siècle (le XIXe siècle) sur les vertus des fards, des khôls et cernes dessinées qui vous faisaient passer les beautés pour d’authentiques cadavres. Car il y a évidemment, comme toujours chez Poupard, un brin de morbidité et pas mal de tristesse dans ce cérémonial qui vise à offrir de vous une image transformée avant d’affronter le monde. Plus beau, plus triste, plus solide, le maquillage comme écran, bouclier et mensonge fut l’un des plus beaux thèmes de littérature il y a 150 ans. Il reste, énoncé de manière aussi simple et moderne, juste et bouleversant.

La couverture du nouvel album trahit une intense recherche esthétique (sans doute soutenue par le recours à des cabinets privés et designers en communication chers payés) et une volonté renouvelée d’œuvrer dans le sens du bon goût et de la sophistication. Cérémonie Malgache 2 promet beaucoup rien que sur le titre de ses chansons : Tino Rossi, Isabelle Huppert ou encore Tête Basse. On y reviendra bien entendu après la sortie.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Hoorsees honore les jeux vidéo avec application
Même si vous n’avez pas demandé une console sous le sapin, il...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *