Rocket Girl réédite et augmente le We Are UY de Urusei Yatsura

Urusei Yatsura - We Are UYC’est une news qui ressemble trait pour trait à une publicité mais comment pourrait-il en être autrement face à la réédition XXTra version (c’est son nom officiel) du classique de Urusei Yatsura, We Are Urusei Yatsura ? Disponible en pré-commande sur le Bandcamp du groupe, l’édition double vinyle sort sur le label londonien Rocket Girl, qui ne se déplace jamais pour rien lorsqu’il s’agit de sortir des disques. A paraître le 3 mars, la réédition se présente comme un disque double, avec l’album original (c’est la moindre des choses) mais aussi et surtout un disque entier de faces B et de versions rares ou inédites de morceaux de cette époque.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi notre engouement de ces dernières années pour le groupe écossais mené par Fergus Lawrie et Graham Kemp, on pourra simplement rappeler que We Are Urusei Yatsura est tout simplement le premier disque du groupe, paru sur le label américain Ché Trading Records en mai 1996. On y trouve entre autres merveilles les titres les plus connus du groupe comme le classique Kewpies Like Watermelon ou l’imparable First Day On A New Planet. Groupe cultivé, manga pop avant l’heure et passionnant, Urusei Yatsura rappellera bien sûr un délicieux mélange entre Pavement et Ride, aux amateurs. Sonique, ultra dynamique et emmené par un duo fort, le groupe se séparait en 2000 après un solide et troisième album, tirant le rideau sur une odyssée de six ou sept ans, jamais révolutionnaire mais impeccable et d’une pureté alternative redoutable.

Le disque 2 de la réédition présente quelques titres excitants et dont on a assez hâte d’entendre le son.

Lire aussi :
Des vertus des lives dégueulasses… Bandcamp Friday chez Urusei Yatsura

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Gorillaz / Cracker Island
[Parlophone]
Avec un tel casting en ligne, on s’attendait à ce que ce...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *