Rolling Blackouts Coastal Fever : les revanchards les plus cools

Rolling Blackouts Coastal Fever - Endless RoomsLa suprématie des Tri-Nations n’a pas été aussi menacée depuis des années, si ce n’est même depuis une décennie entière. A l’issue de la tournée d’automne 2021, les nations européennes ont enfin réussi à franchir la ligne d’en-but des équipes des antipodes plus qu’à leurs tours. L’ovalie a changé d’hémisphère se plait-on à croire dans un élan d’euphorie et de mauvaise foi.

Mais on ne peut s’attaquer impunément à la culture des blancs-becs de l’Océanie, en particulier les Australiens toujours dénigrés par la Perfide Albion. Le patrimoine national repose sur le rugby, le barbecue et la pop à guitares. Et en la matière, comme leurs voisins Néo-zélandais, ils ont toujours su engendrer nombre de groupes jouissant d’une audience internationale.

Et nous voilà d’ores et déjà prévenus avec la diffusion de The Way It Shatters : Rolling Blackouts Coastal Fever va remettre, dès le printemps, Melbourne au même rang que les mégapoles américaines, bien plus illuminées ces temps-ci que les cités ouvrières britanniques. Encore auréolés par le succès de leur deuxième album, Sideways To New Italy paru en 2020 sur Sub Pop, les troublions pop ont programmé une tournée à domicile avant de venir faire carillonner leurs mélodies trépidantes sur les scènes européennes (le 19 juin à Paris – la Maroquinerie) pour une tournée qui s’annonce triomphale – ou alors, on n’y comprend plus rien.

Endless Rooms annoncé pour le 6 mai devrait constituer notre bande-son printanière.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Ecrit par
More from Denis
On n’est jamais perdu en écoutant Maps
En voilà un qu’on ne peut taxer d’opportunisme. Cela fait déjà plus...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *