Tous des stars avec les Kinks !

The Kinks - The Journey Part 2On avait gratifié la sortie du premier volet de ce voyage (The Journey Part 1) dans l’œuvre de The Kinks d’un assez rare 10/10 pour saluer la supériorité globale du groupe des frères Davies sur à peu près tous les autres (le débat reste ouvert lorsqu’on les compare aux Beatles). Le volume 1 alignait en effet les titres les plus célèbres du groupe dans une variété de genres, de styles et de déclinaisons d’excellence ahurissante.

Le second volet est annoncé pour le 17 novembre et se présentera, comme son prédécesseur en 2 disques, CD ou vinyles, regroupant 34 ou 35 titres. Pour le lancement, le groupe a réalisé une vidéo plutôt élégante pour présenter l’un des titres inédits de l’ensemble, la version live de Everybody’s A Star, morceau glam aux sonorités très modernes capté en 1975 qui permettra à ceux qui s’extasient régulièrement sur le génie de Lawrence et de Denim… à revoir leur copie. Le morceau fait partie de trois morceaux tirés du même concert parmi lesquels on est assez curieux d’entendre le génial Slum Kids. Pour le reste, et même si les morceaux présents sur ces deux disques sont moins connus pour un certain nombre que ceux du premier volet, beaucoup devraient apprécier retrouver ou découvrir des merveilles comme David Watts (lointain ancêtre du Geoffrey Ingram des Television Personalities), Lola (chanson iconique sur un travesti), Sunny Afternoon, Animal Farm ou 20th Century Man.

On se rend compte à balayer la tracklist qu’il y a ici presque autant de joyaux que sur le premier ensemble et qu’il va falloir bien chercher pour trouver un morceau médiocre, passe-partout ou raté (He’s evil peut-être dont on est pas un immense fan). Les afficionados de Neil Hannon et de Divine Comedy iront écouter l’Artificial Man (de 1974) qui a assez nettement préfiguré le registre créatif de leur chouchou irlandais.

Peu importe les motivations de ce double effort compilatoire (les Kinks fêtent toujours leur 60ème anniversaire en tant que groupe), ce Journey Part 2 fera sans aucun doute partie des meilleurs cadeaux de Noël de cette fin d’année.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
[Chanson Culte #68] – Cheval d’Erik Arnaud, Metoo# et la pop precog (2010)
Peut-on concevoir qu’une chanson culte ne soit pas… très connue ? Il...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *