Vlady Miss et les musiques qui sauvent la ViE

Vlady Miss - ViESorti en tout début d’année, le premier album de Vlady Miss, ViE, après un premier EP l’an dernier, est l’une des bonnes surprises de ce premier trimestre. Vlady Miss, c’est le nouveau groupe écran du compositeur chanteur Charles-Eric Charrier, que d’aucuns connaîtront peut-être via son activité au sein du groupe MAN, duo qu’il composait Rasim Biyikli et qui laisse derrière lui, au moins trois albums et d’innombrables travaux parallèles. Très actif en solo, Charrier revient ici avec un album de 7 titres dont il signe les textes et compose les musiques en compagnie de Laurent Komlanvi Bel. Le disque bénéficie d’une production assez riche et d’une chaleur électro-folk qui lui confère une texture boisée et magique envoûtante. On pense aux poètes chanteurs de Hood et à toute cette galaxie new folk sur le sublime Cingle à l’électro grésillante et généreuse comme un feu de cheminée. The Komlanvi’s Song est délicatement pastorale et belle comme du John Martyn. ViE fait partie des disques qui s’écoutent plus qu’ils ne se commentent.

C’est un projet original, expérimental et qui défie quelque peu la classification en genres. Into The Wind a des accents world tandis qu’Un& Zéro repose sur un spoken word aussi classique qu’hermétique. La signature poétique de Vlady Miss laisse là où l’herbe repousse une empreinte élégante et à peine perceptible comme si la finalité était de se rendre invisible et simplement de se mettre au service des vies et des oreilles qu’on accompagne. C’est le message discret que l’on retient du dernier morceau, Affleure : cette idée que cette musique là ne vaut pas plus (ni moins) que le souffle ou le vent sur nos peaux.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Plus d'articles de Benjamin Berton
L’Orange projette Kool Keith dans le Silver Age
On avait quitté L’Orange en 2016 sur un bel album The Life...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *