Girl In Red : notre jeunesse a-t-elle encore un (bel) avenir ?

Girl In Red EPUn vieil adage, ou plus exactement pour les érudits une citation de Corneille (Le Cid), dit que « la valeur n’attend pas le nombre des années« . Ce qui est bien avec ces vérités toutes faites et sorties de leurs propos, c’est qu’on peut l’utiliser aussi bien pour saluer la victoire du jeune prodige de la pédale Egan Bernal sur le Tour de France que l’une des futures curiosités du festival Rock en Seine.

En effet, on aura l’opportunité de voir Girl In Red sur la scène parisienne le samedi 24 août. Et la gamine est à peine adulte. Enfin, la gamine… quand on entend Marie Ulven balancer ses compositions imaginées depuis sa chambre chez papa-maman dans un bled paumé de Norvège, ça fout le vertige quand même. Parce que, même si sa fraîcheur et sa spontanéité confèrent des qualités indéniables à ses compositions, il s’en dégage aussi une désillusion  vraiment troublante. Dead Girl In The Pool est ainsi un mini-tube de power-pop américaine qui fait dodeliner de la tête lorsqu’on l’écoute dans l’autoradio. Mais que diable. Là où ces aînées, comme Juliana Hatfield, Throwing Muses ou Belly forçaient le ton et poser des postures bravaches, Girl In Pool met à nu ses doutes et ses peurs. Elle renvoie ces références au rayon des souvenirs qu’il ne vaudrait mieux pas exhumer et évoque les influences de King Princess, The Japanese House et Clairo.

Le propos est sombre derrière ces mélodies insouciantes. De même le précédent single ne respirait pas la joie de vivre avec ces paroles anxiogènes. Mais I Need To Be Alone est une sucrerie acide dont on se délecte dans un registre proche de nos chouchous Hater. Mais comme on le sait depuis que Joy Division a mu en New Order, une bonne pop-song ne peut pas être gaie : c’est la mélancolie, le doute la fêlure qui permet de trier le bon grain de l’ivraie.

Après un son premier EP, Chapter 1 paru en cassette (Human Sounds – 2019), Girl In Red fera paraître de nouveau 5 chansons, sur un Chapter 2 à paraître en fin d’année (on guettera les informations sur le sujet).

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

SPARKLING / I Want To See Everything
[Vitamin A Records]

La parution d’un EP malin (This Is Not The Paradise They Told...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *