Single (feel-good) du mois : la déprime légère avec Étincelle

Étincelle - Primedé

Ce n’est pas parce qu’il a récemment reformé ses merveilleux 1=0 et rallumé ses amplis que le très créatif Ali Veejay a abandonné de proposer à son « autre » public (celui qui n’est pas là pour les larsens et les envolées électriques) des petites chansons signifiantes qui fondent dans la bouche et dans la tête. Son nouveau projet Étincelle est accueilli par les toujours exigeants Dora Dorovitch et vient de livrer son premier single, Primedé. Il évoque avec humour un sujet des plus sérieux : la dépression/déprime. Miracle : le morceau ne fait même pas deux minutes mais donne instantanément le sourire et l’envie d’embrasser la vie à pleines lèvres !

C’est intelligent, primesautier, addictif, tubesque aussi, rigolo et sérieux à la fois, servi par un clip astucieux et original. Bref : une belle réussite, toute en positivité assumée, qui ouvre de belles perspectives en français pour celui qu’on avait aimé il y a un peu plus de deux ans maintenant sur son projet solo néo-baba folk DIY, dans un registre jamais simple à circonscrire. Etincelle (on est pas sûr de vouloir la faire) est un projet qui pourrait bien mettre le feu aux poudres… dans les prochains mois. (c’est fait). Si Ali Veejay n’a rien perdu de sa (pleine con)science entre 2023-2024 et de son talent pop, le groupe devrait nous réserver de bonnes surprises à l’avenir.

Photo : capture d’écran du clip

Lire aussi :
Ali Veejay / Ali Veejay
Contre la déprime : Ali Veejay soigne le vague à l’âme
1=0 / Cœur

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Gorillaz / Cracker Island
[Parlophone]
Avec un tel casting en ligne, on s’attendait à ce que ce...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *