Les excellents portugais de Sunflowers reviennent… dans une bulle disco

 

Sunflowers - A Strange Feeling of Existential AngstLa fidélité est en musique (comme ailleurs) un joli défaut qui n’est pas tout le temps récompensé. Les jeunes groupes se désagrègent parfois plus vite que les histoires d’amour, mais lorsqu’ils tiennent peuvent créer des liens suivis entre les différentes versions de ce que nous avons été/aimé. On avait commencé à parler des Portugais de Sunflowers à quelques encâblures de leur premier album, le mal titré The Intergalactic Guide To Find The Red Cowboy. C’était il y a six ans, quasi jour pour jour.  On avait dit beaucoup de bien, il y a trois ans, de leur disque Endless Voyage, une jolie balade dans un territoire inspiré autant par le shoegaze que par le rock psychédélique.

Le quatrième album des Portugais sort le 7 avril et se nomme A Strange Feeling of Existential Angst, toujours chez Only Lover Records. Le groupe n’a pas forcément progressé dans l’art de donner des titres à ses disques et on n’est pas totalement convaincus non plus par celui-ci, à la fois bien long et qui a de fausses allures de déjà lu. Celui-ci est un disque de révolte contre le cours du monde, d’expérimentation et (de la bouche de ses auteurs) un disque chaotique et qui est plus complexe que les précédents. Disque du changement radical.

A l’écoute du nouveau single Within A Bubble, on se demande bien s »il s’agit même du… même groupe. Voilà que les Portugais virent disco et tout en couleurs ? Voilà qu’on danse ? Voilà que les guitares si précises laissent la place à des synthés ? Sont-ils devenus fous ou ont-ils entrepris une révolution copernicienne qui aurait pour but finalement de vendre plus de disques… dans les années 2000. Pour être honnête, ce titre nous inquiète autant qu’il attise notre curiosité. Le single est si éloigné de ce qu’on croyait savoir du groupe qu’on ne sait s’il faut crier pour l’heure à la trahison ou au coup de folie/génie. Parfois la fidélité est récompensée. Parfois. Il arrive que groupe varie. Que l’on aborde une nouvelle ère avec excitation ou déception. S’agissant de Sunflowers, on ne sait pas ce que l’avenir présage mais sans doute est-ce qu’on sera fixés d’ici quelques semaines : retour de flamme, érosion du désir ou amour morne. La sensation étrange d’une angoisse existentielle…

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *