FEWS de retour au Business (Man) : à revoir à la rentrée

FEWS - Business ManOn les avait interviewés il y a deux ans jour pour jour, et critiqués pour leur exceptionnel album Means en 2016, les FEWS, groupe cosmopolite suédois, américain, réfugié à Londres, sont de retour, en plein été, par surprise, avec un single mis en place ce matin sur les plateformes de téléchargement. Business Man, c’est son nom, se présente pour l’heure dans son plus simple appareil. Il avait été annoncé par un tweet il y a 48 heures et on sentait que quelque chose se tramait en coulisses.

Pour l’heure, le titre est annoncé « sec », sans référence à la sortie prochaine d’un nouvel album ou à quoi que ce soit d’autre. Le groupe a annoncé quelques dates de concerts en octobre, dont un passage à Paris le 25 octobre à l’Olympic Café. Le nouveau morceau est assez différent de ce que faisait le groupe jusqu’alors. Si on retrouve bien l’énergie habituelle, les guitares qui grésillent et la manière de décomposer les mélodies dans la durée, la voix est légèrement différente et surtout la structure des morceaux encore plus irrégulière et heurtée que sur les morceaux du premier album. On suppose que le producteur Dan Carey est toujours là pour faire monter la mayonnaise mais rien n’est moins certain. Le titre est a été enregistré à Malmö et mixé par James Dring (Jamie T, Gorillaz, Lana Del Rey), signe manifeste d’une volonté de changer (encore) de braquet.  Est-ce que ce titre indique une volonté d’aller plus loin dans la décomposition ? Est-ce qu’il trahit juste un manque de lisibilité ou une difficulté à trouver une mélodie qui tue ? Il va falloir attendre un peu avant de se prononcer. Business Man n’est pas complètement convaincant, pris isolément, mais pourrait aussi signaler que le groupe s’est légèrement déporté dans ses influences pour aller taquiner les Can et autres grands expérimentateurs européens. Les membres du groupe n’ont jamais caché que leurs références étaient à trouver de ce côté là aussi, ce qui rend la chose encore plus excitante.

Depuis Londres, le groupe n’a cessé de jouer ces derniers mois, donnant des concerts épars où il semble que quelques nouveautés aient été testées sur scène. Depuis, les Suédois se contentent de faire l’article sur leurs copains de Hater, dont le prochain album Siesta (sur lequel on reviendra longuement), sort prochainement. Nouvel album avant la fin de l’année ? C’est ce qui se dit en coulisses mais on a entendu également dire qu’il s’agissait d’un leurre et que rien ne serait prêt avant 2019. Qui croire ?

Mots-clés de cet article
, , , , , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Human Don’t Be Angry / Guitar Variations
[Around7Corners Records]

Entamée comme une expérience nostalgique et poétique tournée vers la musique des...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *