Michniak / Echo
[Nuun Records]

Michniak - EchoL’annonce d’un disque d’Arnaud Michniak est toujours une bonne nouvelle mais de ces nouvelles qui suscitent autant d’excitation que d’inquiétude. Car Il faut bien reconnaître que l’ex-Programme a pu parfois dérouter l’auditeur, même le plus aguerri, depuis qu’il signe ses sorties de son propre nom.
Ce sera donc encore le cas avec ce disque qui sort cette fois sous le seul nom Michniak. On ne rentre pas dans l’univers d’Echo depuis quelques minutes que tout ce qu’on peut connaître avant est déjà effacé : plus de repères mélodiques (la déconstruction et le collage de sons bruts et sombres est présente dès l’intro d’AntigoneZ et on retrouvera cette méthode d’écriture à plusieurs moments dans l’album), l’abandon de tout code usuel dans le rock ou la chanson (pas de couplet, pas de refrain à part sur le « tube » obsédant du disque Comme Si), un phrasé plus scandé que jamais (la diction comme le son de voix font plusieurs fois penser à Blixa Bargeld) et surtout cette écriture tendue, devenue minimale au fil des disques et dont la forme linguistique s’oriente à nouveau un peu plus vers le hip hop. Un hip hop minimaliste où les mots se font rares et semblent avoir été  tous longuement pesés, réfléchis.
Au milieu de deux instrumentaux au piano (Arnaud avait pu montrer lors d’un récent passage à l’International de Paris qu’il en joue très bien) et de morceaux de bravoure (Cracovie Freestyle ou Les Jardins Ouvriers), on note que si la forme est comme d’habitude assez sombre, le propos a pu ça et là s’éclaircir un peu, comme par exemple dans le plus beau moment du disque Souvenirs où le toulousain termine avec « La vie est pleine de souvenirs mais garde espoir car l’avenir nous attend. »
Depuis Programme, Arnaud Michniak , auteur à part dans le rock d’ici , compose des disques exigeants, il propose désormais avec Echo un disque difficile, exclusif (on ne peut vraiment rien faire d’autre en l’écoutant) mais porteur comme à l’accoutumée de plusieurs instants de génie qui justifient à eux seuls l’écoute urgente du disque.

Tracklist
  1. Antigone Z
  2. C’était les jardins ouvriers
  3. Combinaisons oranges
  4. Aussi vite que le feu
  5. Cracovie freestyle
  6. Souvenirs
  7. Comme si
  8. La ballade des appâts
  9. Vie sans thème
  10. Des lumières sur nuages
  11. Toi et moi
Ecouter Echo

Liens
www.michniak.org
www.nuun-records.com
Ecrits aussi par matthieu malon

Suuns – Hold / Still
[Secretly Canadian / Differ-Ant]

Pas d’autres solutions que le track by track pour parler d’un disque...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *