Saint-Valentin 2018 : faites l’amour sur du Jaxx De Luxe…

Jaxx de luxe - I’m Takin You HighC’est Saint-Valentin, le jour à l’humeur polissonne et aux pensées coquines. Quel meilleur moment que celui-ci, qu’on soit femme, homme ou transhumain, pour découvrir au chaud et dans la moiteur d’une chambre d’union, le premier morceau de Jaxx De Luxe, I’m Taking You High.

Édité chez Nervous Records, autour d’un ep 3 titres (avec le morceau titre et deux remixes), ce premier titre de Jaxx de Luxe, chanté par Aphra (une référence sans doute à l’archéologue humaine embauchée par Dark Vador et reconvertie dans la programmation de droïdes de combat ?), est assorti d’un clip tout à fait adapté à l’événement, sexy en diable et qui met l’eau et la cerise (et plein d’autres trucs plus ou moins savoureux) à la bouche. Oui, pour la Saint Valentin, il faut oser sortir de l’ordinaire et ainsi écouter (c’est le seul jour dans l’année) de la HOUSE MUSIC. Oubliez votre femme, votre mari, prenez le ou empruntez celui ou celle d’un collègue, c’est le jour où tout est permis tant qu’on ménage le romantisme de la situation. Vous êtes sûr ? Euh… non, mais c’est l’idée qui compte.

– Pour la house music, on voulait dire ?

Vous ne saviez pas que ça existait encore ? Nous non plus, mais c’est l’ami Mathieu Gendreau, patron de Fine Day Records, et moitié historique avec Pieter Van Dessel de notre groupe chouchou Plastic Operator, qui se cache derrière le patronyme de Jaxx de Luxe et qui téléguide ce morceau au charme aussi désuet qu’imparable. Je suis certain que d’aucuns trouveront que la représentation de la femme dans ce clip est très limite (la fraise, la sucette, la crème qui dégouline) et que le morceau lui-même ne présente pas une originalité redoutable. Ils font erreur bien sûr car :

  1. il y a un corps d’homme au tout début.
  2. ok, l’imagerie convoquée par le clip ne contribue pas tant que ça au renouvellement du bestiaire porno chic établi dans les années 80
  3. c’était ça ou Real-PSG
  4. c’est le principe de la house music que de vous mener jusqu’à l’orgasme avec des beats anodins.

Et puis c’est tout. I’m taking You High est la chanson la plus suggestive qu’on ait entendue depuis la sortie de 50 nuances plus claires. Jamie Dornan complètement nu dans une… scène coupée. Pas pour nous. La nudité c’est maintenant. Mieux que la drogue, le sexe en musique est un truc qui permet de rester actif après quarante ans et de se donner un genre. 2018, année de la house et du sexe à la maison.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

[Chanson Culte #30] – Common People de Pulp ou la (fausse) lutte des classes

Difficile de croire au regard des dernières performances de Jarvis Cocker aujourd’hui...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *