Voyage en Bolivie avec Adam Bryanbaum Wiltzie

Adam Wiltzie SaleroCertains déroulent des kilomètres de nappes synthétiques en grattouillant vaguement une guitare sans qu’une once d’émotion émerge. Des immensités océaniques généralement finement ciselés et épurés à l’extrême mais qui instaurent par l’ennui et vides de sensibilité.

A contrario, la plupart des projets initiés par Adam Wiltzie ont toujours ce supplément d’âme qui les subliment et rend fascinants quelques modulations et arpèges minimalistes. Le bonhomme – qu’on a rencontré à ses débuts lorsqu’il traînait avec Labradford et participait aux enregistrements les plus cotonneux de Windsor For the Derby – a gagné une belle réputation dans ce petit monde des sound-makers avec son projet Stars Of The Lid puis avec A Winged Victory For The Sullen. Pour finir le tour de sa discographie, il faudra aussi se pencher sur le cas de Sleepingdog, ceux d’Aix Em Klemm et de The Dead Texan, soit autant d’œuvres qui servent de références en la matière et dont la plupart a vu le jour sous le label Kranky. Mais pour sa première apparition sous son état civil, Adam Bryanbaum Wiltzie a trouvé refuge chez Erased Tapes qui s’affirme de plus en plus comme l’Arche de Noé des compositeurs plus ou moins affiliés au mouvement néo-classique. Voilà qui va contribuer au culte voué à Wiltzie.

Après avoir déjà signé cette année même les bandes-son du film Iris de Jalil Lespert et de The Yellow Birds (Alexandre Moors et David Lowery), Adam Bryanbaum Wiltzie verra paraître sur disque, le 11 novembre, les 14 pièces qu’il a composées pour illustrer le film Salero réalisé par Mike Plunkett. L’ambiance musicale éthérée et sensible de l’Américain sied à merveille à cette histoire qui s’apparente à un témoignage anthropologique et aux magnifiques paysages des hauts plateaux boliviens, aux étendues de sel et au ciel pur, au cadrage épuré qui sublime la simplicité d’un village perdu rattrapé par la civilisation. A voir et à écouter.

Ecrit par
Ecrits aussi par Denis

On n’est jamais perdu en écoutant Maps

En voilà qu’on ne peut taxer d’opportunisme. Cela fait déjà plus d’une...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *