Shane MacGowan passe Noël 2023 à la maison et… en vie

Shane Macgowan - bestNé un 25 décembre (en 1957), on ne voulait pas porter la poisse à notre héros de toujours Shane MacGowan en commentant ici les nombreuses photos atroces mises en ligne sur les réseaux sociaux par son épouse Victoria Clarke et le présentant, depuis son lit d’hôpital, dans un état déplorable en train de sourire aux visiteurs du jour (Springsteen, quelques anciens Pogues, etc). On ne mettra même pas le lien vers ces clichés tant ils nous semblent obscènes et terribles à voir.

A trois ou quatre semaines de Noël, on est du reste pas toujours certain que la bonne nouvelle annoncée le 23 novembre par cette même épouse en soit une et qu’elle ne dissimule pas en réalité un retour à domicile pour…. accompagner une fin moins rude qu’à l’hôpital.

Hospitalisé depuis plus de six mois maintenant pour une encéphalite virale qui a failli l’emporter définitivement, l’ancien chanteur de The Pogues a été autorisé finalement à rentrer chez lui pour les Fêtes, deux jours après qu’une photo de lui cadavérique et avec l’oeil vitreux ait été mise en ligne et laissé craindre le pire. Coiffé d’un bonnet noir et d’une écharpe, dans son lit de malade, Shane MacGowan est présenté, le lendemain, comme « en meilleure forme » et susceptible de regagner ses pénates pour un réveillon en famille qu’on imagine tout de même un peu morbide et sans comparaison avec ses fredaines d’antan.

Bonne nouvelle donc au moment où évidemment va retentir bientôt un peu partout et à haute dose son immortel et génial Fairytale of New York. Si cette année, il n’y a évidemment aucune nouvelle à se mettre sous la dent concernant un retour aux affaires à jamais effacé des tablettes, et guère plus d’actualité (rééditions, etc) sur le front des Pogues, on ne conseillera jamais assez d’aller se plonger dans la discographie d’un des meilleurs et plus fameux songwriters des années 80.

A n’en pas douter et les larmes aux yeux, on est plus si loin du Sayonara.

Lire aussi :
Dernier au revoir : retour sur les funérailles de Shane MacGowan
Le génie de Shane MacGowan expliqué aux enfants et générations futures
Esprit de Noël : on croise les doigts pour Shane MacGowan
31 décembre 2021 : Shane MacGowan toujours en course
Tout le monde est mort sauf… Shane MacGowan

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
The Schmalkalden Philharmonic Orchestra plays Jochen Tiberius Koch / Astoria
[Schole Records]
Le cœur de la modernité musicale est probablement là quelque part. Dans...
Lire la suite
Join the Conversation

1 Comments

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *