31 décembre 2021 : Shane MacGowan toujours en course…

Shane MacGowan - Kate Moss

On se rassure comme on peut : quelques jours après son anniversaire (64 ans le 25 décembre), Shane MacGowan est non seulement toujours vivant mais a quelques projets en cours qui témoignent de la vigueur (on rigole) de l’ancien chanteur de The Pogues. MacGowan n’a pas sorti de nouvelle musique depuis l’album The Crock of Gold, en 1997, en compagnie de The Popes. C’est sous ce même titre qu’il avait bénéficié l’an dernier d’un impeccable documentaire réalisé par Julien Temple qu’on continue de recommander chaudement. Le chanteur y apparaissait très diminué, tant dans ses mouvements quotidiens (il peine à récupérer d’une fracture du pelvis en 2015 et de plusieurs autres chutes) que dans son élocution (ravages d’un mode de vie peu académique), ce qui ne l’empêchait pas de proposer quelques réflexions très émouvantes et d’une grande intelligence sur son parcours et la culture irlandaise.

Richard Balls - A Furious Devotion: The Authorised Story of Shane MacGowan

Pour 2022, MacGowan fera essentiellement l’actu en librairie. On retrouvera d’ici quelques semaines ici même (le livre est sorti fin octobre) la critique d’une nouvelle biographie autorisée, A Furious Devotion, écrite par Richard Balls, auteur de plusieurs ouvrages dont une bio de Ian Dury et du label Stiff Records. L’accueil de ce bouquin qui s’appuie sur la mémoire de l’artiste à travers plusieurs entretiens avec l’auteur est bon et permet à MacGowan de revenir sur son itinéraire avec subtilité. Il y raconte notamment sa rencontre lorsqu’il était jeune avec un authentique Leprechaun.

Mais c’est dans un registre plus inattendu que le chanteur fait l’événement : celui du livre d’art. Aidé par son épouse, l’ancien Pogues a assemblé un livre de luxe, qui sera tiré à seulement 1000 exemplaires et qu’on retrouve décliné en diverses moutures (et tarification surtout) selon qu’on se situe en tirage de tête ou un peu plus loin. Le livre entièrement conçu par MacGowan regroupe des dessins originaux, des paroles et divers documents rares et s’intitule The Eternal Buzz and The Crock of Gold. On y retrouvera aussi des photos de MacGowan avec des célébrités comme Nick Cave, Kate Moss (photo) ou Pete Doherty. Les prix s’échelonnent de 1000 à 10 000 livres (pour le n°1, déjà écoulé), ce qui n’est pas loin de constituer une belle arnaque. Pour les amateurs fortunés, les précommandes sont ouvertes ici. On attendra le service de presse (ah, ah) pour en rendre compte.

« Et la musique dans tout ça ? », se demandent ceux qui vénèrent (à raison) le compositeur génial de Fairytale of New York et Streams of Whiskey ? La presse anglaise s’est faite l’écho ces derniers jours d’un regain de créativité musicale du chanteur qui semble, si on y regarde de plus près, bien hypothétique. MacGowan aurait repris en mai 2021 la route des studios pour quelques essais de nouveaux morceaux en compagnie du groupe irlandais Cronin. Ce travail prolongeait de précédentes sessions démarrées… en 2015 et qui n’avaient pas vraiment abouti. Dans une interview, MacGowan lâchait au détour d’un questionnement qu’il n’avait pas vraiment la tête à composer de nouveaux morceaux et qu’il ne pourrait pas s’y remettre librement tant qu’il ne parvenait pas à traverser une pièce en marchant à peu près normalement. Son état général qui n’est pas pleinement rassurant d’après les dernières images ne laisse pas beaucoup d’espoir et il est probable qu’on doive se contenter de relire éternellement le canon irlando-punk du plus beau sourire londonien. Comme chaque année, la période de Noël est propice à la réécoute de Fairytale of New York, bien sûr, mais aussi à se souvenir des excellents concerts de Noël donnés pour les fêtes par le groupe. On est à peu près certain d’une chose : ce temps là ne reviendra pas. C’est à la fois triste et merveilleux.

Pour ceux qui se demandent : non, MacGowan n’a pas arrêté de picoler. Il a juste ralenti le rythme histoire d’étirer au maximum les six mois d’espérance de vie que les médecins lui ont annoncé il y a 20 ans maintenant. Tout le monde y aura droit : 6 mois de plus, renouvelables sur ordonnance jusqu’à épuisement des stocks. Bonne Année 2022.

Photo : Shane MacGowan & Kate Moss (photo presse – promotion du livre)

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Tout de Suite / Parce que je ne croyais plus à l’amour
[Atypeek Music]
On a beau avoir parlé de leurs singles à l’unité, découvrir enfin...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.