Voici venu le temps de Dog Park

Dog Park - TimeNous vous en parlions il y a quelques semaines en évoquant le sémillant troisième album de Hoorsees : la pop parisienne se porte à merveille et c’est à présent au tour de Dog Park de sortir du bois (de Vincennes) avec l’annonce de l’arrivée d’ici un mois de Festina Lente, son premier album accueilli sur le label Géographie. Le groupe formé autour de la franco-américaine Erica Ashleson (Special Friend) par Jean Duffour (Uneima), Sarah Pitet (Heliums) et de la brésilienne Isabella Catani s’inscrit dans ce qui ressemble de plus en plus à une véritable scène parisienne dont les membres se côtoient, s’entraident et partagent volontiers groupes et expériences ; il en est sans doute à ce jour l’entité la plus pop.

Si on connait les premiers extraits de l’album depuis plus d’un an puisque les deux singles tout à fait craquants, Sunny Decadence et Rewind seront de la partie, Time, ce troisième extrait qui annonce pour de bon l’album confirme la direction tout à fait lumiuneuse et cristaline qu’il devrait prendre. Ici, tout coule de source de façon paisible, loin des habituels clichés auxquels la vie parisienne renvoie d’ordinaire. La ligne claire de Dog Park agit comme un havre de paix au sein du tumultueux chaos de la vie moderne et nous transporte quelques décennies en arrière, aux origines de cette pop anorak toute britannique qui, du Biff Bang Pow ! du boss de Creation en personne, Alan McGee au Loft originel d’un Peter Astor encore juvénile a guidé des générations entières de musiciens et musiciennes convaincues que la simplicité harmonique sauverait le monde.

C’est d’ailleurs en toute simplicité que la vidéo maison et so cute de Time nous convie en marge de l’un des plus célèbres monuments au monde à partager la vie joyeuse et paisible de nos petites boules de poils favorites qui s’agitent en toute liberté, pour une fois, dans le parc canin de Montmartre. Difficile de dire si la musique des parisiens nous invite à courir après la baballe ou à nous renifler le derrière sans retenue mais elle est bien partie pour faire de Festina Lente le bâton qu’on ira chercher inlassablement en jappant comme un foufou jusqu’à l’épuisement.

Festina Lente sortira le 19 avril sur Géographie, le label au plus beau logo du monde.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, , , ,
Ecrit par
More from Olivier
Heavenly fête les 30 ans de Drop Out, l’album culte d’East Village
A quoi ça tient un album culte ? A pas mal de choses...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *