Black Reindeer enfin en CD : Noël, c’est maintenant !

Stephen JonesImpossible évidemment de rendre compte jour après jour de toutes les productions de Stephen Jones, le chanteur compositeur anglais jadis connu sous le nom de Babybird. L’homme poursuit depuis le début d’année un rythme (auto-imposé) assez délirant avec l’idée de mettre sur la table un album de musique originale chaque mois. En vérité, et si on totalise la production de ses divers alias (Trucker, Black Reindeer, Outsider, Babybird, Stephen Jones, Rainbow Unicorn, etc.), il est assez probable que le fan completist sera à la tête d’ici décembre d’un capital au moins égal à deux fois ça.

Si on en reparle aujourd’hui, c’est parce que pour la première fois depuis l’origine du projet, l’artiste va faire fabriquer en CD (une pratique qu’il développe depuis 2 ans maintenant) ce qu’on peut considérer comme le joyau de la couronne pour les fans : un quadruple Greatest Hits de son projet phare (et instrumental) Black Reindeer. Black Reindeer, c’est depuis quatre ou cinq ans une dizaine d’albums somptueux, majoritairement instrumentaux, classiques, ambient si l’on peut dire, cinématographiques souvent et parfois noués de mélancolie autour de samples imparables. Black Reindeer, c’est une collection de titres incroyables, poétiques, beaux à en pleurer, ou drôles. Comme souvent avec Jones, un premier album est en téléchargement à prix libre et le reste vendu à un prix correct pour la marchandise (ici, 30 livres les 4 CDs). Depuis le Bandcamp de l’intéressé.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *