Shana Cleveland de retour avec Manzanita, un album à tomber

Shana Cleveland - ManzanitaNotre chouchou Shana Cleveland revient avec un nouvel album solo intitulé Manzanita (« petite pomme » en espagnol, mais surtout désignant des arbustes épineux caractéristiques des paysages californiens) qui sortira le 10 mars prochain.

La chanteuse et principale animatrice du groupe surf américain La Luz qu’on suit depuis toujours ici s’était déjà offerte une belle escapade solo avec Night of The Worm Moon  en 2019.

Après de multiples péripéties (un traitement lourd, une maternité), la princesse désormais installée entre le désert à crotales et les montagnes de la Sierra Nevada en Californie signe avec ce nouveau disque une réalisation envoûtante et épatante. Très bien entourée par un groupe folk magnifique qui manie aussi bien la pedal steel que le glockenspiel, Shana Cleveland dessine un territoire presque sacré autour de son environnement. Entre prise d’espace, désarroi, angoisse mais aussi émerveillement devant les paysages ou la beauté des hommes, Cleveland invente des miniatures charmantes, mélancoliques et lumineuses. Le disque comprend quelques balades magnifiques, des chansons éthérées et des instrumentaux à tomber. On se balade quelque part entre Nick Drake et Neil Young, ou plus précisément une version moderne et américaine de Bridget St John. Le disque est beau et harmonieux à l’image des deux singles déjà sortis : Faces in the Firelight et Ghost.

On ne va pas griller tous nos compliments sur cette première information mais Manzanita est un disque qui fait un bien fou et témoigne de la progression constante de son auteur dans l’écriture de chansons et la création d’ambiances.

Lire aussi :
Stabat Mater Fabulosa : Shana Cleveland et les gentils fantômes

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Roulette Memory #29 : The Rockbridge Synthesizer Orchestra joue… Prince (ou il essaie)
Aucune date sur celui-ci et pour le coup le souvenir assez vif...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *