Clip du mois : Jean-Louis Murat confirme un retour pop

Jean-Louis Murat - Baby LoveAvec sa pochette rayonnante, électrique et rose, possible que Baby Love soit l’objet pop parfait. A l’oreille, et sur la foi des deux titres dont Jean-Louis Murat dévoilait le clip aujourd’hui, Si je m’attendais et Troie, l’hypothèse mérite qu’on croit en elle. Cela faisait longtemps que l’Auvergnat n’avait composé avec cette joie dans la guitare, cet esprit primesautier et cette jubilatoire décontraction poétique.

Les deux morceaux sont épatants et la mise en images signée templecaché souligne leur légèreté universelle et leur modernité assumée. Si je m’attendais est une chanson amoureuse et tendre où Murat restitue à travers le chant toute la surprise et la fraîcheur d’un amour découvert. La production est pleine d’espoir et accompagne la mise à disposition de l’amant à sa maîtresse, tandis que des chœurs discrets en contrepoint servent la romance naissante, entre le choeur grec et la guimauve. Sur Troie, la tonalité est légèrement plus sombre. L’amant a l’esprit joueur et le propos ironique, comme si l’amour avait déjà mué en autre chose. La distance est là, celle qui rend le jeu troublant et ambigu dans ses finalités. Le “qu’est-ce que t’as mon cœur ?” est un signe d’incommunicabilité baudelairienne qui transparaît aussi à travers les illustrations.

Dans les deux cas, les arrangements sont remarquablement travaillés, discrets et délicats sur le premier morceau, plus pompier et mis en avant sur le second, mais en tout cas au service de l’intention avec une belle efficacité. Il n’est pas certain, dans le marasme de l’époque, que ces morceaux permettent à Murat de se glisser à nouveau dans l’actualité populaire, mais ils ont une sacrée allure et devraient au moins susciter l’engouement des fidèles. Baby Love pourrait être le moment rêvé pour aimer Murat comme avant.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Roulette Memory #39 : Rising For Sunset de Gene

Le groupe Gene vient de mettre en vente un coffret maousse qui...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *