Pop Feelgood : Rahill ne rend pas hommage à l’Ecstasy

Rahill - I Smile for EOn aurait aimé que ce nouveau morceau de l’artiste irano-américain, Rahill Jamalifard, I Smile for E, soit un hommage direct à la prise d’ecstasy mais que les ligues de vertu se rassurent : ce n’est pas le cas. L’apologie des drogues (de synthèse ou naturelles) n’est pas super à la mode et on se doutait bien qu’il y avait anguille sous ce E du titre qui nous rappelait tellement de souvenirs.

Sur le nouvel album à paraître de Rahill Jamalifard, le E du morceau renvoie à la tante Elaheh, pilier de la famille paternelle de la chanteuse, récemment disparue, et à laquelle ce titre lumineux et plein d’attention rend hommage. Flowers At Your Feet, le nouvel album, sortira en mai chez Big Dada.

Rahill Jamalifard, qu’on connaissait pour son rôle chez les énergiques Habibi, y développe de manière plutôt intimiste une chanson pop, trip-hop et tendrement jazzy, qui reçoit sur un morceau le renfort de Beck. C’est à la fois assez sophistiqué, très séduisant et d’une richesse assez extraordinaire, reposant en partie sur la double culture iranienne et américaine de l’intéressée qui vit dans l’Etat de New York. Jamalifard y présente une belle réflexion sur l’identité, sur les lieux familiaux et le rapport aux origines, le tout dans un environnement remarquablement arrangé et soyeux.

On en reparlera sûrement.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Mots clés de l'article
, , , , ,
More from Benjamin Berton
Bleu Reine, loin des lions, loin du cœur
On avait évoqué à sa sortie le beau EP de Bleu Reine,...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *