Contre-Victoires de la Musique 2022 (en couleurs) : le grand toilettage…

Victoires de la Musique 2022Il y a quelques jours, on découvrait sans grande curiosité le palmarès officiel de la prochaine Cérémonie des Victoires de la Musique organisée le 11 février 2022 à la Seine Musicale. S’en suivait une polémique retentissante et actuelle portant sur le mécanisme de désignation des lauréats, mettant en lice sur plusieurs catégories des artistes exclusivement blancs. Est-ce à dire que si les Blancs ne savent pas sauter, ils savent chanter mieux que tous les autres ? Ou est-ce que par un tour de passe-passe statistique, 2021 aurait par hasard manqué de héros et héroïnes chantants de couleur ? On peut admettre que la musique n’est ni noire, blanche ou jaune. Pourquoi est-ce que dans ce cas les artistes noirs n’apparaissent dans la sélection que lorsqu’ils émargent en tête des albums et chansons les plus téléchargés ou écoutés en streaming ? C’est en effet là qu’on trouve la seule personne de couleur avec le Aya de Aya Nakamura. Bizarre, vous avez dit bizarre ? Pire encore, on trouve parmi les révélations de l’année, deux patronymes qui usurpent ostensiblement l’adjectif « noir », sans en faire partie : Chien noir, aka le Bordelais Jean Grillet, et Terre Noire, le duo de frérots Stéphanois.

En étudiant avec attention la liste des nommés, on en est venus à la conclusion que :
1/ on n’est pas certain que la sélection ait été concoctée par une machine raciste, mais plus sûrement par des types qui n’avaient pas pensé à ça. Par les temps qui courent et avec la menace qui gronde de partout, c’est tout de même une belle connerie qui frise l’incompétence. Bref.
2/ La sélection est quand même assez merdique, constat qu’on fait aux 9/10ème de la cérémonie, chaque année depuis l’an 1 de la manifestation (dont c’est le 37ème exercice)
3/ Sans en faire trop et sans faire le ménage trop ostensiblement dans les goûts populaires et consensuels du public français construits (entre autres) par des mois de battage médiatique qu’il serait sot d’effacer, on peut moyennant quelques tours de passe-passe et l’éviction de champions/championnes blancs trop peu représentatifs, on peut utilement rééquilibrer la sélection pour en faire une liste encore plus attrape-tout, plus acceptable par toutes et tous et fédératrice. Plus de couleurs, plus de femmes et zou, on tient un spectacle un poil plus qualitatif et qui ne risque pas de déclencher la guerre civile.

On a juste un peu triché sur les concerts (parce qu’on a toujours trouvé la catégorie débile…. sauf à les avoir tous vus) et aussi sur les créations audiovisuelles qui remplacent (on l’imagine) la catégorie du meilleur clip. En réalisant cela à la légère, on s’aperçoit surtout que la critique est aisée et que saupoudrer de Noirs, de Rebeus, de Blancos (on n’avait pas d’Asiatiques et de LGBT+ en rayon dans tous les secteurs), de femmes, de rouquins, etc… est surtout un beau casse-tête. Il ne faut tout de même pas éluder la question sous-jacente qui veut que les goûts musicaux soient individuels mais aussi culturels et qu’ainsi le milieu d’où l’on vit, le niveau de vie, l’endroit d’où l’on vient, le sexe, les classes sociales et aussi l’environnement musical proche nous influencent. C’est idiot mais encore plus aujourd’hui qu’hier, il n’y a qu’une poignée de disques qui se vendent alors que personne n’écoute la même chose.

Artiste Masculin

Orelsan pour Civilisation
Gontard pour Akene
MHD pour Mansa

Artiste Féminin

Requin Chagrin pour Bye Bye Baby
Hoshi pour Étoile Flippante
Angèle pour Nonante Cinq

Album de l’année

Angèle, Nonante Cinq
Orelsan, Civilisation
Bernard Lavilliers, Sous un soleil énorme
Maes, Réelle Vie 3.0

Chanson Originale

Le Son du Temps qui nous Dépasse, Jérôme Minière
Regarde Moi, Moha K
Come and Get In, Slumb feat CW Jones
Bruxelles, Je T’aime, Angèle

Création Audiovisuelle

Jul – Le Classico Organisé
Cannibale – Petit Orang Outang
Montre Jamais ça à Personne – Documentaire sur Orelsan

Révélation Masculine

Yudimah pour All I Need
Naps pour Les Mains faites pour l’or
Terrenoire pour Les Forces Contraires

Révélation Féminine

Silly Boy Blue
La Battue
Slex

Concert de l’année 

Annulé
Reporté à 2022
Annulé

La cérémonie aura lieu le 11 février 2022

Crédit photo : France Télévision.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
Escape-Ism / Introduction to Escape-Ism
[Merge Records]
Ian Svenonius dans son plus simple appareil : c’est ainsi qu’on pourrait présenter...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *