Czarface & MF DOOM / Czarface Meets Metal Face
[Silver Age]

7.1 Note de l'auteur
7.1

Czarface & MF DOOM - Czarface Meets Metal FacePour une raison qu’on ignore, on a complètement fait l’impasse sur cet album événement sorti il y a plusieurs mois maintenant. Est-ce en rapport avec sa stupéfiante pochette au charme indéfinissable ? Ou simplement parce qu’on avait relâché notre vigilance quant aux productions de l’ami MF Doom aka Daniel Dumile dont les dernières collaborations nous avaient plutôt déçus.

C’était une invraisemblable erreur qui vaut qu’on se rattrape aujourd’hui et à rebours car ce Czarface Meets Metal Face n’est pas loin d’être l’un des albums de hip hop classique les plus percutants et séduisants de l’année. Pour ceux qui ne suivent pas ça de très près, Czarface est un supergroupe qui sévit maintenant depuis 4 ou 5 ans et qui réunit le duo 7L & Esoteric et le franc-tireur génial du Wu Tang Clan, Inspectah Deck. La perspective, sur la durée entière d’un album, de retrouver mêlés les flows lyriques, percutants et si caractéristiques du Doom et de l’Inspectah est évidemment le principal attrait de cet album qui accueille en outre quelques featurings intéressants, un titre avec Open Mike Eagle et un autre remarquable avec Vinnie Paz de Jedi Mind Tricks (collègue des 7L & Esoteric précités au sein de Army Of Pharaohs, vous suivez?).

Maintenant que les présentations sont faites, disons tout de même deux mots du résultat. A l’image de Bomb Thrown, le single clippé pour vendre la réalisation, Czarface Meets Metal Face est une très belle réussite de hip hop old school où les deux solistes conjuguent leur talent avec une efficacité redoutable et une remarquable complémentarité. On craignait que l’Inspectah et Doom qui évoluent dans un registre assez similaire, lyrique et souple, se marchent un peu sur les pieds mais cela ne se produit jamais. Les voix s’enchaînent et les flows se complètent pour des lyrics pleine page qui parlent de folie, de voyage astral mais aussi de la filiation. Esoteric tire son épingle du jeu en se mettant souvent au niveau de ses collègues, dans un registre plus incisif et un poil moins verbeux. Les productions sont de qualité, vintage au point de faire passer l’ensemble pour un album « produit par le RZA » dans les années 90. Et c’est plutôt un compliment.

L’ensemble se déploie sur près de 45 minutes à un excellent niveau. Les interludes sont bien menés et l’enchaînement des titres permet de maintenir l’attention tout du long, même si un poil de variété et quelques altérations supplémentaire sur le tempo, secoué trop rarement, n’auraient pas nui au dynamisme de l’ensemble. On retiendra parmi les grands moments le lugubre Badness of Madness à la séduction métallique, le pétillant Captain Crunch et l’assez formidable Phantoms avec Open Mike Eagle donc. Mais le morceau le plus impressionnant et réussi est probablement Nautical Depth avec ses scratches et ses passages de micro réglés au millimètre. Le flow est irrésistible, véhiculant une imagerie pop et comics où l’on croise Beyoncé, Leonardo Di Caprio ou le Docteur Strange. Le disque parle de super pouvoirs, d’art et de rap, de micros, de la famille et d’un tas d’autres choses. C’est confus et profus comme on aime, avec des punchlines tantôt drôles ou juste bien écrites. « Je distille à moi tout seul plus d’oeuvres d’art merveilleuses que le Guggenheim« , chante un poil crâneur l’Inspektah sur l’impeccable Forever People. On a souvent cette impression d’un festival de créativité et d’inspiration, d’une grande liberté et surtout d’une joie de bosser ensemble qui est communicative. Quelques titres anecdotiques ou de transition (MF Czar, par exemple) viennent parfois casser le rythme ou empêcher le tout de décoller complètement.

Il n’en reste pas moins qu’on fait face à un album de très belle facture, appliqué et inspiré, qui ravira principalement ceux qui sont tombés dans le hip-hop dans les années 90 et n’ont rien contre une redite de qualité.

Tracklist
01. Take Your Medecine
02. Meddle with Metal
03. Badness of Madness
04. Close Talker
05. Forever people
06. Captain Crunch
07. Dont Spoil It
08. Phantoms
09. Bombs Thrown
10. You Mask For It
11. Astral Travelling
12. Nautical Depth
13. Stun Gun
14. MF Czar
15. Captain Brunch
16. Sleeping Dogs
Écouter Czarface & MF DOOM - Czarface Meets Metal Face

Liens
Mots-clés de cet article
, , ,
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *