Princess Chelsea / Everything is going to be alright
[Lil’ Chief Records]

9.2 Note de l'auteur
9.2

Princess Chelsea - Everything is going to be alrightEverything Is Going To Be Alright est peut-être bien le meilleur album de… filles de cette année 2022, voire le meilleur album tout court. Ce n’est pas un petit constat mais une conclusion à laquelle on arrive assez aisément à l’écoute des dix chansons qui constituent le 5ème album de la toujours jeune néo-zélandaise (37 ans désormais) que l’on a considérée comme la plus cool et plus jolie fille du monde quand on l’a découverte avec ses Brunettes.

Chelsea Nikkel nous a souvent déconcertés (et enchantés) par le côté baroque et un peu extravagant de ses créations musicales. Virevoltant entre pop, rock et des arrangements vaguement électro ou classique selon les époques, la chanteuse d’Auckland est depuis longtemps le trésor véritable et méconnu de la scène twee-pop. C’est dans ce registre qu’elle revient avec ce Everything is Going To Be Alright mais en lui donnant aussi des aspects plus rock et dream pop qui appellent à nous des dizaines de références plus savoureuses et excitantes les unes que les autres. Imaginez une chanteuse et un groupe qui pourraient sonner au gré des titres comme les Breeders, Beth Orton, Elysian Fields, Tany Donelly et Talula Gosh… presque en même temps et vous aurez une petite idée de ce que peut proposer cet album, soyeux et tendu à la fois.

On est évidemment tenté d’en faire des tonnes tant ce disque a de qualités mais on se contentera de prendre pour exemple l’excellent I Dont Know You, titre n°5 caractéristique de tout ce qui est mis en œuvre ici. Sur quoi doit-on s’arrêter ? La qualité du texte, le champ évanescent et sensuel, le caractère délicieusement tubesque de la mélodie, la légèreté du clavier et la virtuosité quasi expérimentale des guitares qui grondent sur la seconde partie. On croit entendre le doux son d’un mirage, une sorte de Eels au féminin, affecté et agile comme le vent. Et le miracle/mirage se répète et se répète de titre en titre, depuis le premier morceau éponyme, somptueux et où la basse nous aide à toucher le fond, gothique et sombre, d’une espérance… désespérée, jusqu’à la réplique finale et dénudée du même morceau (Part 2), épuisée et bucolique.

Entre temps, on sera passé avec cet album par tous les états du contentement et du bonheur. The Forest est addictif et rentre dedans comme si on était encore en 1992 et qu’on avait jamais dérivé avant dans la forêt de Robert Smith et des Cure. Est-ce possible ? Courir dans une forêt de nos jours ? On aime autant les faux airs gothiques de Princess Chelsea que ce cabotinage à la Cardigans qui illumine des pièces bêbêtes et sentimentales comme Love Is More ou Time. Ce sont les yeux, les oreilles et la voix de l’amour qui résonnent ici : les amis qui prennent la route et conduisent trop vite, les fêtes et cette fois sans âge qui glisse et s’envole sur des tapis de guitares jangly. « You and Me/ We’re not meant to be in love. » On ne se souvenait plus à quel point il fallait être intelligent pour comprendre ce que ça voulait dire.

Princess Chelsea rend tout ce qu’elle touche beau et simple, pétillant et indispensable comme un conte de fées. Il y a sur ce disque une variété dans les attaques mélodiques et le chant qui est bouleversante et réussit à donner l’idée qu’il y a plusieurs groupes à l’oeuvre. We Kick Around fait penser à du La Luz. C’est punk et surf à la fois, régressif et canaille. D’autres fois, on pense à Sandy Shaw et aux grandes stars à paillettes des années 60 ou 70.  Histoire de nous achever, la jeune femme s’offre une reprise du monumental In Heaven, chanson tirée du film Eraserhead et sublimée jadis par les Pixies. Etirée sur près de quatre minutes, la reprise est d’une majesté incroyable et enchaînée par le très beau et très Breeders, Dream Warrior.

On en dira pas plus : il faut absolument écouter cet album. Il n’y a pas mieux.

Tracklist
01. Everything is Going To Be Alright
02. The Forest
03. Love Is More
04. Time
05. I Dont Know You
06. Forever Is A Charm
07. We Kick Around
08. In Heaven
09. Dream Warrior
10. Everything is Going To Be Alright (Part 2)
Liens
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
John Cale / Mercy
[Domino / Double Six Records]
Il faudra un peu plus que quelques écoutes pour faire un sort...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *