Luke Haines tombe pour trafic de colle

Luke Haines - I Sometimes Dream Of GlueOn en sait plus désormais sur le nouvel album de Luke Haines qui sortira en même temps que 3 millions d’autres disques, le 11 mai. Cherry Red Records a révélé il y a quelques jours le nouveau clip de l’ancien chanteur de The Auteurs, le très sympathique et illustré Everybody’s Coming For The Summer.

L’album s’appelle I Sometimes Dream Of Glue (parfois je rêve de colle !?) et viendra probablement se ranger dans la désormais longue liste des concept albums du bonhomme. Lors de l’interview qu’il nous avait accordée il y a quelques années maintenant, Luke Haines nous avait paru hésiter sur la marche à suivre vis à vis de ces albums à thème qu’il collectionnait. Devait-il revenir à des albums de chansons (ce qu’il a fait dernièrement) ou ne pas céder sur ses envies et continuer à raconter des histoires? Cette fois, il fait le choix d’un conte (inventé donc) lui permettant d’exprimer son amour de l’histoire contemporaine. Le récit s’organise pendant la guerre mondiale autour d’une recherche menée par les Britanniques de l’arme ultime. Bombe ? Arme nucléaire ? Canon ? Avion ?

Que nenni, les services secrets travaillent à une colle révolutionnaire. Lors d’un transport, un camion est piégé, se renverse et répand sa précieuse substance dans le fossé contaminant les environs (on est dans la banlieue de Londres) et transformant le voisinage de manière spectaculaire. Glue Town est née, hantée par d’étranges habitants qui, la nuit venue, se changent en voleurs de colle dans les bazars et les magasins de la presse. Pour en savoir plus, il faudra bien sûr se procurer l’album mais le « pitch » est suffisamment savoureux pour amuser et renvoyer à cette notion évoquée par Haines de subversion par le plaisir de chanter et de jouer de la musique. Everybody’s Coming For The Summer est un titre simple et assez brillant. L’album sera peut-être mineur mais suffisamment jouissif pour qu’on y trouve son compte. A suivre.

Ecrits aussi par Benjamin Berton

Daisy Mortem planque l’arête sous le carnage

De retour en France le 14 novembre à Montpellier, pour un tour...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *