On finit la nuit (magique) avec le Follower de Minuit Machine

Minuit Machine - FollowerLe duo électro Minuit Machine réunit depuis une dizaine d’années maintenant Hélène de Thoury et Amandine Stioui. Leur dernier album en date, sorti en fin d’année dernière, 24 est arrivé à peu près au moment où Hélène a pris du recul avec le projet, pour des raisons de santé. Les deux femmes n’en continuent pas mois, même si la seconde se produit désormais sur scène avec une autre musicienne à ses côtés, de lâcher des clips assez remarquables des morceaux tirés du disque.

Après Lion In A Cage, l’un des titres forts de 24, c’est le fascinant Follower qui a droit à son clip. Et quel clip ! Et quel morceau ! Précédé d’une longue introduction politique, le clip fait penser à une version branchée et moderne de Natural Born Killer, le film d’Oliver Stone de 1994. Le clip est écrit et réalisé par Andres Komatsu, un graphiste et vidéaste parisien, et emmène un couple d’autostoppeurs (?) en virée nocturne en bagnole à travers un paysage dark, hanté par des ou une créature(s) zarbi. Le couple n°1 est pris en charge par un couple n°2 qui n’a pas l’air de s’embarrasser avec les convenances, la législation sur les stupéfiants et le code de la route. Le clip est en phase avec une musique speedée, dark et dansante qui s’est mis en tête de nous emmener du mauvais côté de la force.

Le résultat est bluffant et hypnotique et figurera parmi les meilleurs road trips licencieux qu’on aura vu et suivi ces dernières années. L’occasion peut-être de revenir sur un album très typé dont on a pas parlé jusqu’ici mais qui est probablement la plus belle collection dark wave parue ces trois ou quatre dernières années. Les deux clips précédent parlent d’eux-même. Si on veut danser, s’éclater ou faire une soirée hommage à Pierre Palmade entre amis, Minuit Machine est le groupe parfait pour ça.

Plus sérieusement, le groupe se produira à Petit Bain (Paris), le 16 septembre.

Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.

En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.

More from Benjamin Berton
The Crystal Lake en version piano : ça ne marche pas tant que ça…
On s’interrogeait il y a peu sur le Karma Police de Radiohead,...
Lire la suite
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *