Retour de Departure Lounge : la classe à l’état “libré”

Departure Lounge
De la part de quelqu’un d’autre que Tim Keegan, le leader des Anglais de Departure Lounge, on aurait pris cela pour du second degré. Mais en annonçant le nouvel et quatrième album de son groupe, par un remix aussi élégant et timbré du premier single de son disque, on est pas très loin du coup de génie.

Transmeridian, le LP, sortira en mars 2021 chez Violette Records. Il se présente à nous via un premier morceau, Al Aire Libre, en forme de pied de nez à l’époque. A l’air libre est un instrumental de génie, introduit ici dans un remix sifflé, soufflé signé du comparse de longue date de l’Écossais, le français Kid Loco. Entre la signature cuivrée du remixeur et l’élégance innée du compositeur, auxquelles on peut ajouter ici, l’irrésistible travail graphique de l’Américain Jonathan Richter sur le clip, Al Aire Libre nous offre littéralement trois minutes d’évasion invincibles et insoupçonnées. Le titre qui incarne l’essence même du… lounge, inscrit dans l’ADN du groupe, est un miracle qui nous invite à renouer avec le travail d’un quatuor disparu en 2003 et dont ce nouvel album, attendu donc avec une impatience à la hauteur, succèdera au merveilleux Too Late To Die Young, sorti en septembre 2001, chez Bella Union, à quelques encâblures des attentats du 11 septembre.

Dans l’atmosphère de fin du monde qui règne, Departure Lounge sera là, sans nul doute, pour soigner nos maux et nous apporter ce réconfort humble et bienveillant qui caractérise son approche. Le groupe est à des années lumière du tape à l’oeil, de la musique spectacle mais manie le downtempo et les variations subtiles avec une précision d’orfèvre. On a hâte d’être au 21 mars. Pour plein de raisons.

close
Recevez chaque vendredi à 18h un résumé de tous les articles publiés dans la semaine.
En vous abonnant vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Ecrits aussi par Benjamin Berton

Chanson du Mois : Billy Childish n’aime pas grand monde (The William LoveDay Intention)

Les grands morceaux débarquent parfois sans prévenir. Dire qu’on attendait plus grand...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *